WEINGARTEN Romain

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 23 août 2010

*

WEINGARTEN Romain

*

 weingartenromainvers1996.jpg

*

Comme je l’ai dit par ailleurs, nous avons connu Romain et Florence par l’intermédiaire de Claude, frère de Denise dit « le beauf« , dans les années cinquante. Nous nous sommes aperçus très vite qu’ils formaient un couple charismatique voire exemplaire. Romain avait écrit en 1948 une pièce, « AKARA », avec l’aide amicale de Claude, qui, modeste, ne s’en est jamais vanté! Romain fut le véritable précurseur du « théâtre moderne, dont se recommandaient les surréalistes et Roger VITRAC et cela, bien avant IONESCO et BECKETT. Cette pièce fit scandale, recueillant très peu d’adeptes, mis à part le même BECKETT et AUDIBERTI. Quant à nous, dans ces années cinquante, tout cela nous passait un peu « au dessus de la tête ». Pourtant, nous avions plus ou moins conscience d’un certain mythe, ô combien justifié,  qui tournait autour de la personnalité de Romain. Avec ses amis, ce dernier avait un comportement, je dirais de doux illuminé sympathique, allant parfois jusqu’à prendre des risques physiques, tout cela, évidemment, dans une parfaite inconscience de la situation qu’il créait invariablement! Je n’en ai que pour preuve, l’idée de Romain de monter, un beau jour, un numéro de cabaret, avec la participation d’un comédien, Marc EYRAUD et de moi même, »numéro fourre-tout », oû se mélangeaient cascades acrobatiques, poèmes surréalistes et textes abracadabrants! Au cours d’une audition à « l’Ecluse »,  j’ai le souvenir amusé d’un Léo NOEL, un peu gêné, eu égard à la personnalité de Romain dont il appréciait probablement la renommée récente, lui disant doucement, après le désordre créé par notre passage sur une mini scène oû un piano droit annexait pratiquement toute la surface disponible: »  Mon cher Romain, ici nous ne sommes pas au Cirque d’hiver! » Bien entendu, cet élan créateur s’arrêta là, et ce fut tant mieux pour Romain, qui en 1966 écrivit et monta « l’été » qui restera plusieurs années à l’affiche et le consacrera grand novateur du Théâtre moderne et poétique. L’ensemble de son oeuvre est suffisamment importante, pour qu’il reçoive en 1998 le Prix du Théâtre de l’Académie Française.

maiageavecromainflorenceetc.jpg

Mariage de Denise et Jacky en 1953

En haut, Romain WEINGARTEN et Florence LOEB, sa femme.

A droite Jean Robert d’ORVILLE, à côté de  Denise, Raoul LEVEN, témoin et secrétaire de Jean COCTEAU. 

En haut et à gauche, Eliane YAPOUDJAN et son mari

*

Romain vint quelques fois à la Scala, en compagnie de Claude. Il restait toujours le même, attentif à l’amitié qu’il portait à ses proches. Il est mort le 13 juillet 2006 en Vendée, région qu’il affectionnait particulièrement. Tout comme Florence , qui fut sa femme de longues années, et qui lui donna trois  superbes filles, Romain nous aura beaucoup marqué, Denise et moi. C’est pour cela que leur présence sur ce blog nous a semblé indispensable! 

*

Sourire Retrouver l’article sur LOEB Florence.

 

Publié dans WEINGARTEN Romain | Commentaires fermés

 

SAUVONS NOS ECOLES ! |
On nous prend pour des cons! |
En construction |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Délices et Saveurs
| La légende de Fecinu
| laroquebrou