THOMAS Gérard dit « joli coco »

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 23 janvier 2011

*

THOMAS Gérard dit « joli coco »

*

thomasgrardportrait.jpg

Gérard THOMAS dit « joli coco », en juillet 2008.

Photo promise et promesse tenue par l’Ami DARY!

*

Gérard était un très joli garçon, aux cheveux bouclés et aux grands yeux. Il rappliqua, si j’ai bonne mémoire,  en 67-68, avec  la bande à GERMINAL-DARY et compagnie. Je ne sais au juste, lequel amena les autres. Mais je sais qu’ils apportèrent un souffle nouveau, fait de talent, de dynamisme et d’humour, animé de main de maître par GERMINAL et DARY! On sentait une grande camaraderie entre eux, Je me souviens de soirées formidables qui partaient comme cela, sans concertation apparente et finissait invariablement en délire collectif! Bien sûr, Gérard « joli coco » participait à sa façon, ce qui ne déparait pas l’ensemble et l’unité du groupe, bien au contraire! Car il était plutôt acteur que chanteur et ne jouait pas de la guitare.Pourtant, il fit partie de la « fournée  » qui fut engagée, (Bertrand CASTELLI étant venu à la Scala pour « recruter des « guitaristes-chanteurs-comédiens-aux-cheveux-longs » ), pour la comédie musicale « HAIR », qu’il avait l’intention de monter au théâtre de la porte Saint Martin. C’était en 1970 et pris par les soirées « Hair », on ne les revit que certains jours de relâche! Puis, beaucoup plus tard, quand ce fut terminé, ils réintégrèrent naturellement leurs pénates scalaesques et ce, jusqu’à la fermeture définitive de la Scala.

C’est-t’y pas de la fidélité, ça?

thomasgrard.jpg

Gérard, Gaelle, fille de DARY et Satya, femme de Gérard 

* 

Pour en revenir à « Joli coco, voici comment DARY en parle:

Au début de « Hair », en 1969, j’ai habité avec mon ami Gérard THOMAS, dit « joli coco », c’est moi qui lui ai donné ce surnom, rapport à une carte postale reçue pour son anniversaire. Il m’a rejoint dans « Hair »,avec GERMINAL. Nos vies se sont souvent croisées, jusqu’au point que la même maladie nous a frappés. Moi, opéré en 93, je suis considéré comme tout à fait guéri.Lui se bat toujours avec courage et on partage nos expériences avec un humour précieux er nécessaire.

Anecdote symbolique: Quand la Scala a fermé, c’est Gérard THOMAS,  lui, l’habitué et son épouse, qui ont racheté le local pour en faire une boutique originale de cadeaux, appelée « AZIMUTH« . Je l’ai d’ailleurs aidé avec émotion pour les travaux. Mon coeur bat toujours très fort, quand je repasse devant le 4 de la rue Lacépède, oû tant de souvenirs se bousculent!

*

Peut être que   »joli coco » voulait, inconsciemment, continuer à entendre, par le biais de la  »mémoire des pierres », le long brouhaha musical de l’histoire de la Scala, comme un disque sans fin?

Serait ce, quelque part, un symbole d’attachement à ce lieu et au quartier?

Nous voulons le croire 

 thomasgrarddaryetsatya.jpg

Les inséparables Amis, Gérard, sa femme et DARY!

« Association de mal fêtards » dixit DARY!

1er aout 2010 au « café des Arts » .! 

Publié dans THOMAS Gérard dit "joli coco" | Commentaires fermés

 

SAUVONS NOS ECOLES ! |
On nous prend pour des cons! |
En construction |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Délices et Saveurs
| La légende de Fecinu
| laroquebrou