SPEZIALE Antonio

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 31 juillet 2011

*

SPEZIALE Antonio

*

antoniospeziale.jpg

*

Il me faut parler, une fois de plus, d’un personnage hors du commun qu’a connu la Scala. En effet « spécial », Antonio l’était et pas qu’un peu, mais dans le bon sen!. Il était l’ami, le super copain, le frère  de Gabriel ZURINI En 1965, Celui ci habitait chez Antonio, à Paris et alla même passer des vacances dans le petit village de CANETTO, en Sicile, dont Antonio était originaire. Il chantait des chansons folkloriques de sa Sicile natale. Quand je dis qu’il chantait, le mot est faible:il « tonitruait » très agréablement et littéralement ses textes avec une voix forte qui contrastait avec sa petite taille! Il ne restait jamais en place et avait toujours quelque chose à dire! Il était venu, bien entendu, par ses compatriotes Benito MERLINO et le regretté ténor Luigi LAGNI. dit « Franck VILANO. «  A eux trois, croyez moi, ils faisaient du bruit au sens propre et au sens figuré! Mais aussi, je dois le dire, ils avaient tous le coeur sur la main. Antonio ne se faisait jamais prier pour chanter. Il avait, d’ailleurs, entamé une carrière appréciable, non seulement dans les boites italiennes à pizza, mais également dans les revues pour touristes comme le Casino de Paris!Antonio y interprétait presque toujours des rôles de comique. Il n’avait, certes pas, à se forcer. Je dois dire que la présence des « italiens »à la Scala, qui dura un bon bout de temps, enchantait toujours les autres habitués, qui appréciaient leur bonne humeur, leur joie de vivre et l’ambiance qu’ils apportaient en permanence!

Oui, Antonio fut un personnage « speziale » et je me souviens encore avec délectation de sa vitalité hors du commun, qui marqua durablement la Scala! Ce n’est pas mon ami  Gabriel ZURINI qui me contredira!

.

Publié dans SPEZIALE Antonio | Commentaires fermés

 

SAUVONS NOS ECOLES ! |
On nous prend pour des cons! |
En construction |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Délices et Saveurs
| La légende de Fecinu
| laroquebrou