SEVRES Christine

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 17 juillet 2011

*

SEVRES Christine

*

sevreschristineportrait.jpg

Un beau visage intelligent et sensible!

*

Christine SEVRES (aucune parenté avec Jean Paul SEVRES) est venue aux débuts des années soixante, avec Jean FERRAT avec qui elle venait de se marier. Ils étaient tous les deux pratiquement débutants. Néanmoins, c’est Christine qui connaissait mieux le quartier, car elle passait déjà dans des cabarets de la rive gauche, le Vieux Colombier, l’Echelle de Jacob chez Suzy LEBRUN, (oû j’avais moi même auditionné avec Jacques DEBRONCKART), l’Ecluse, de Leo NOEL, et la Colombe (chez l’ami Michel VALETTE). On était vraiment en pays de connaissance.

Comme je l’ai déjà dit, Jean et Christine venaient ensemble, boire du rouge au comptoir, mais cela n’avait rien de vulgaire! Au départ Christine voulait être comédienne, mais, grâce à l’amour de Jean FERRAT, qui lui écrivit de magnifiques chansons, elle devint chanteuse, ce qui n’avait rien d’extraordinaire, car le « métier » de comédienne l’avait familiarisée avec les textes chantés.

Je ne reviens pas sur sa carrière, liée à celle de Jean FERRAT, mais je voudrais préciser que leur destin se dessina en partie sur notre chère « rive gauche ».et , par voie de conséquence, un peu à la Scala. Ce qui nous rend heureux, à défaut d’en être fiers!

Leur amour ne cessa jamais et survécut même après la mort de Christine. C’était dans l’Ardêche, en novembre 1981 et nous venions d’arriver dans le Gard pour y vivre à part entière. Et nous vécûmes sur place la douleur de Jean FERRAT, car l’Ardêche n’est pas loin du Gard !

*

sevreschristine1.jpg

*

Publié dans SEVRES Christine | Commentaires fermés

 

SAUVONS NOS ECOLES ! |
On nous prend pour des cons! |
En construction |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Délices et Saveurs
| La légende de Fecinu
| laroquebrou