SERVAT Hubert

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 14 décembre 2009

*

SERVAT Hubert

*

servathubert1.jpg

Hubert est venu dès la première année, à la Scala. C’était un très beau garçon, sûr de lui, qui entraînait pas mal de ses copains, étudiants à la fac, comme lui. Il avait une forte personnalité, dont le moindre trait était d’être un militant communiste tout ce qu’il y avait de plus pur et dur! Avec son ami ou plutôt son camarade Bob, un petit casseur sympathique, il allait régulièrement « faire le coup de poing », du côté des « Sociétés savantes « , qui se situaient boulevard Saint  Germain, oû là, officiait un certain Tixier Vignancourt, personnage d’extrême droite. Les deux revenaient toujours avec quelques contusions dont ils étaient très fiers et racontaient en détail leurs péripéties aux rares habitués de l’époque, qui, apparemment pas trè politisés, écoutaient néanmoins avec une certaine admiration, leurs exploits toujours spéctaculaires.

A part cela, Hubert était ce que l’on peut appeler un charmant garçon, qui avait un bagout teinté d’un humour très prononcé! Il était, aussi,  très courtisé par ces demoiselles, notamment par Pierra CERVI, une jeune et belle fille, d’origine italienne et qui était, bien sûr, une fidèle habituée! Contre toute attente, ils se marièrent l’année suivante, en inaugurant ainsi une longue série de rencontres amoureuses, qui se produisirent, par la suite, à la Scala et qui finirent tous par un mariage!  

Nous avons appris qu’ Hubert s’était, depuis de nombreuses années, « exilé » aux Etats Unis (avec Pierra?…)  oû il fabrique, avec beaucoup de succès, parait-il, des selles pour des  champions de ..rodéos!! J’espère qu’il a laissé dans le vestiaire de ses souvenirs de jeunesse, sa panoplie de marxiste! Car je pense que, sur ce plan là, on est moins tolérant ici qu’on ne l’était à la Scala! 

Hubert, c’était tout de même une grande pointure. Il  laisse, en moi, ainsi qu’à d’autres, certainement,  quelques bons souvenirs des débuts de la Scala!!

PS. Malgré la photo, Hubert ne jouait pas de guitare, mais il était le roi des assiettes anglaises. S’il tombe un jour sur le blog, ce que nous espérons, il comprendra l’allusion!

 

Publié dans SERVAT Hubert | Commentaires fermés

 

SAUVONS NOS ECOLES ! |
On nous prend pour des cons! |
En construction |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Délices et Saveurs
| La légende de Fecinu
| laroquebrou