RODA GIL Etienne

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 22 juin 2009

*

RODA GIL Etienne

*

rodagil11.jpg

*

Etienne RODA GIL est venu dans les années 64-65. Il se mettait toujours au fond de la salle et discutait avec de jeunes auteurs inconnus, mais qui avaient déjà un pied dans le métier, comme Maurice BERGMAN ou Jean Marie RIVAT. Il buvait beaucoup de cafés, tout en observant du coin de l’oeil et des oreilles, les chanteurs occasionnels, mais déjà nombreux de la Scala! 

En 67-68, il nous parla d’un chanteur débutant, qu’il avait rencontré dans un troquet de la place du Panthéon et avec lequel il avait l’intention d’ écrire des chansons. Le type s’appelait « Juju ».En 68, je crois, ils sortent un 45 tours avec une chanson  « la Cavalerie »,  dont Etienne a écrit les paroles et « Juju », la musique. Assez vite, le tandem commence à pas mal marcher. Ils écrivent d’autres chansons et là, c’est carrément le succès! Mais Etienne, à l’évidente modestie, continue à venir à la Scala, comme si de rien n’ était. On entend beaucoup parler de Juju, mais on ne le voit pas venir à la Scala! C’est dommage pour le futur, car le chanteur, c’est Julien CLERC! Nous aurons l’occasion de le rencontrer un peu plus tard, en 70 et en coup de vent, lors de sa prestation en tant que vedette, dans la comédie musicale « Hair »!

Sans avoir eu des relations spécialement privilégiés avec Etienne RODA GIL,  je garde de lui, le souvenir d’un garçon sympathique et d’un abord agréable et sa réussite nous a fait, bien sûr, très plaisir!     

 

Publié dans RODA GIL Etienne | Commentaires fermés

 

SAUVONS NOS ECOLES ! |
On nous prend pour des cons! |
En construction |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Délices et Saveurs
| La légende de Fecinu
| laroquebrou