POLAK Jean Claude dit « MERAL »

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 8 mars 2011

*

POLAK Jean Claude dit « MERAL »

*

POLAK Jean Claude dit

J.C. MERAL dans « Drâme villageois » , de LEHUCHEUR 

Il est parfois difficile de dénicher sur internet des documents permettant de retrouver une personne! Surtout, après tant d’années! Chercher une adresse ou un numéro de téléphone est souvent un parcours du combattant, la plupart des gens ne tenant pas à figurer dans l’annuaire! Quand on n’est pas certain de l’orthographe d’un nom, on se heurte aussi à une kyrielle d’homonymes: POLAK, POLACK, POLLAK, POLLAC, POLLACK! Ouf! (Je prends le risque d’opter pour « POLAK »!). Quant aux  »biographies », à part celles de gens connus, elles sont pratiquement inéxistantes ou inéxactes et les photos proposées ne correspondent que rarement à la personne recherchée! Malgré cette carence de résultats, je ne me suis pas découragé. Car il était important, pour nous, d’avoir notre ami Jean Claude « MERAL » sur ce blog! Il fut, en effet, un personnage marquant des premières années, autant pour ses nombreux amis de la Scala que pour moi même. comme on le verra plus bas. 

Il était (et est toujours, je l’espère) le fils d’un acteur connu, sociétaire de la Comédie Française, nommé André POLAK. En adoptant le pseudonyme de « MERAL », je suppose que Jean Claude tenait tant soit peu à prendre ses distances par rapport à la notoriété de son père. Je découvre, aujourd’hui, que, grâce à ce dernier, Jean Claude avait obtenu pas mal de rôles dans quelques films, que j’ai quand même  réussi à trouver sur internet! A ce moment là, il figurait déjà sous le nom de Jean Claude MERAL! 

meraltsar.jpg

meralcastingparordredutsar.jpg 

*

meraljclaudefilmahemarfernandl.jpg                    meraljeanclaudeadhemar3.jpg

meralfilmo.jpg

meralpipelet.jpg

Je ne crois pas me tromper, en disant que ces quelques « figurations intelligentes » n’étaient certes pas l’idéal que recherchait véritablement Jean Claude. C’est peut être pour cette raison et quelques autres, qu’à la Scala, il donna toujours l’impression d’avoir une sacrée fringale de réussite! Connaissant l’ intêrêt que je portais pour la musique, il me proposa, un beau jour, d’écrire des articles sur la comédie musicale américaine, dans un journal de cinéma qu’il venait de créer. C’est ce que je fis, avec mon enthousiasme  »pas toujours réaliste », comme le dit, à juste titre, Marc Léopold LEVY, dans son « témoignage »! Hélas, après le septième  numéro, le canard consacré au Septième Art battit de l’aile et disparut des kiosques de l’hexagone! Je suppose que la concurrence, dans ce domaine cinématographique, était féroce! Ou, peut être que l’on n’était pas à la hauteur! Je dois avouer que j’avais pris un grand et réel plaisir à vivre cette expérience nouvelle pour moi! Par la suite, Jean Claude se lança dans d’autres projets, écriture de scénarios, poésies, tour de chant, mise en scène ou entreprise de je ne sais quoi! Eut il une réussite probante dans ces différents domaines? Je ne saurais le dire, car nous le perdîmes de vue au milieu des années soixante!

Mais je garde, en ce qui me concerne, un très bon souvenir de Jean Claude POLAK, dit « MERAL », le touche-à-tout!

*

  

Publié dans POLAK Jean Claude dit"MERAL" | Commentaires fermés

 

SAUVONS NOS ECOLES ! |
On nous prend pour des cons! |
En construction |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Délices et Saveurs
| La légende de Fecinu
| laroquebrou