OSWEN dit « le breton musulman »

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 10 mars 2012

*

OSWEN(De LORGERIL)  

dit « le breton musulman »

*

OSWEN dit

OSWEN et la Mosquée de Paris

*

Le 23 03 2014- Nous apprenons, par les bons soins et l’efficacité

d’ Hélène CRAMESNIL, que le nom de famille d’Oswen est:

de LORGERIL!

 

OSWEN, (nous n’avons jamais connu son nom de famille)(C’est fait, voir plus haut!)  fut un des personnages les plus énigmatiques et les plus originaux que nous ayons connu! Etudiant, en convalescence à la post-cure, il rappliqua dès l’ouverture de la Scala, en 1960!  Il fut le premier à avoir un  comportement atypique, précédant d’autres phénomènes, tels Guy LARRAS, « CHICHOUNE« , Vitold TYROVITCH, le baron Eugélico DI LIMA et quelques autres. Mais OSWEN n’avait rien à voir avec eux! Comme la post-cure se trouvait dans la même rue, tout près de la Mosquée de Paris, OSWEN s’était converti à la religion musulmane! D’où le surnom dont je l’avais affublé! Et comme la Scala se trouvait tout près de la post-cure et de la Mosquée de Paris, je suppose qu’il  avait trouvé son « nirvana » dans ces lieux rapprochés mais différents du quartier. Peut-être trouva-t-il, aussi, à la Scala, un public en or, « public » toutefois  partagé entre la  moquerie (jamais méchante) et une certaine inquiétude à son égard. D’autant plus que moi-même, alors débutant dans la « profession », je ne savais pas trop quelle attitude adopter, en face de ce  breton têtu, qui était parfois violent. Un soir, pour amuser la galerie, j’eus la mauvaise idée de plaisanter sur sa « conversion »! Je lui dis: « Pas la peine d’aller à la Mosquée, ici, tu es aussi alah Scala! ». (En forçant, bien sùr, sur le mot « Alah!). Furieux, il me demanda de sortir. Je n’étais pas timoré et je sortis derrière lui. Sur le trottoir, contre toute attente, il tapa amicalement sur mon épaule et me dit: »Allez, offre moi un thé à la menthe! » A partir de ce moment là, il sembla entrer dans une normalité de rapports avec les autres habitués et moi même. Ce qui ne l’empêcha nullement d’avoir parfois de violentes colères et de venir, à la tombée de la nuit, prier sur le trottoir, devant la Scala, accroupi sur un petit tapis qu’il portait en permanence, la face vers le sol et l’arrière train tourné vers le ciel! Cela donna aussi et pour la première fois, l’occasion, au voisinage, de manifester un début de mécontentement à l’égard de la Scala, qui allait durer longtemps!

Cerise sur le gateau: OSWEN avait un frère qui venait de temps en temps le voir à la Scala. Il portait en permanence un chapeau de cow boy et, à la ceinture, deux pistolets (factices). Il se  tenait toujours près de la porte d’entrée. Comme je lui en demandais la raison, il me répondit, sans rire: »C’est au cas où les indiens arriveraient! » (Atavisme familial?). Cela parait énorme, pourtant, quelques  résidents de la post-cure de l’époque, le Grand Bernard, Philippe NAHON, le géant basketteur Jean Claude LEFEBVRE, ou Roland GRÜNBERG, peuvent ou pourraient encore  témoigner sur ce que je relate ici.

J’aimerais, pour finir, dire que Denise et moi n’avons jamais, à la Scala, détesté ou méprisé personne, dans le sens où cette détestation ou ce mépris auraient pu être le fruit d’une injustice ou d’un excès quelconque. Certes, il y eut quelques rares brebis galeuses, qui s’éliminèrent toujours d’elles-mêmes. Non pas que la Scala y fut  pour quelque chose, mais simplement parce que ces « brebis galeuses » n’y trouvaient  jamais ce qu’ elles recherchaient, soit la violence, soit le non respect des autres. C’est pour cela que la Scala a gardé, jusqu’à la fin, un esprit de convivialité et de camaraderie. OSWEN en est un exemple! On s’est souvent gaussé de lui, peut-être un peu bêtement et à tort, mais il ne fut jamais rejeté! Raison de plus, pour affirmer la diversité des personnages, habitués ou pas, qui fréquentèrent la Scala! Et qui, presque toujours, se fondirent si harmonieusement dans le moule « familial!   

Publié dans OSWEN dit"le breton musulman" | Commentaires fermés

 

SAUVONS NOS ECOLES ! |
On nous prend pour des cons! |
En construction |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Délices et Saveurs
| La légende de Fecinu
| laroquebrou