MORLIER Jean

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 20 octobre 2010

*

MORLIER Jean

*

morlierjean.jpg

*

J’enrage de ne point avoir toujours de photos de potes, femmes ou hommes, pour enrichir notre cher blog, Il y a ceux qui traînent un peu la patte pour me les envoyer, ce qui est relativement rare! Il y a ceux ou celles que je n’ai pu (encore)  retrouver,  ce qui réduit les chances de résultats car, alors, je ne peux compter que  sur un miracle, c’est à dire, me les procurer par personne interposée! Cela est déjà arrivé! J’espère que ce sera le cas pour Jean MORLIER. Celui ci était très discret à la Scala, excepté pour rendre service à se amis. Il en avait quelques uns ou unes, d’amis! Claude PRECHAC, Lise BELIN et Michel NOIRRET.Voici comment ce dernier parlait de lui: Quelques fois Jean accompagnait . Lise  à la flute traversière pendant son tour de chant. J’aimais bien Jean. C’était un garçon très généreux. Je crois qu’il étudiait l’architecture en plus de la musique.Il lui est arrivé de me prêter sa piaule au petit matin quand il partait aux cours. Je pouvais ainsi bénéficier d’un pieu jusqu’ à son retour! J’y pense encore avec émotion. »

Jean MORLIER était aussi peu prolixe pour parler de son « métier » de chef d’orchestre, arrangeur, compositeur, qu’il exerçait avec beaucoup de talent et qui lui apportait déjà un certain succès. C’est ainsi qu’il collabora avec Serge LAMA (Ballade pour une colombe), ou Etienne Roda GIL (Mon Parno). des gens qu’on connaissait bien à la Scala. Mais rien ne transpirait. C’était cela l’esprit de Jean MORLIER, la discrétion. Il fit, pendant longtemps, une énorme carrière. On apprenait tout cela des années après! Bien sûr qu’on était fiers de sa réussite, dont on entendait parler de loin, mais on aurait préférer la savourer à pleins temps ! J’ai consulté récemment les cahiers de la SACEM. C’est fou le nombre d’oeuvres qu’il a pu sortir! Mais à la Scala, je le répète, c’était surtout l’amitié et des amis qu’il venait retrouver. C’est surtout de cela dont je me souviens.

J’aimerais bien qu’un jour, Jean  nous donne une phote et un témoignage sur ce qu’il vécut dans le cadre de la Scala! 

*

Publié dans MORLIER Jean | Commentaires fermés

 

SAUVONS NOS ECOLES ! |
On nous prend pour des cons! |
En construction |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Délices et Saveurs
| La légende de Fecinu
| laroquebrou