MOGUILEVITCH dit MOGUI Jean Pierre

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 25 mars 2011

MOGUILEVITCH dit MOGUI Jean Pierre

*

moguijpetppabedbibliothque2plusgrande.bmp

Jean Pierre est à gauche.

Décidément Alain PUJOL fut le prince incontesté des relations publiques de la Scala! En voila un de plus, amené par lui, en la personne de Jean Pierre MOGUI. Ils avaient quelques points communs. Ils venaient du sud ouest (comme beaucoup de la « bande à PUJOL« .)  et ils étaient écrivains tous les deux. Ils étaient aussi journalistes et aimainent le pays basque et ses habitants. Mais la similitude s’arrête là. Jean Pierre adorait le rugby, je ne me souviens pas qu’ Alain l’aimât ! Jean Pierre s’intéressait aux courses de chevaux, je ne crois pas qu’Alain le suivait dans ce goût! Jean Pierre aimait le bon vin. Il racontait que cela lui était venu du fait, que dans la rédaction de France soir, oû il commençait à bosser, l’attente d’un évènement était parfois longue et il préférait aller attendre au bistro du coin. Quand quelqu’un le demandait, il faisait dire à la secrétaire, un peu gêné, qu’il était avec mademoiselle « Gigondas »! (Référence à cet excellent vin du midi!) En revanche, je ne me souviens vraiment pas du breuvage qu’Alain dégustait à la Scala! Buvait-il, seulement? Cela n’était pas de première importance!

En 66, Jean Pierre fit, entre autres voyages, un long séjour au Liban, afin de glâner quelques « potins » pour la fameuse journaliste Carmen TESSIER, qui avait une rubrique très à la mode, dans le journal France Soir, appelée justement « les potins de la commère ». Avec le recul du temps, je crois qu’avant tout, Jean Pierre MOGUI réalisa une carrière d’écrivain assez appréciable, même s’il  fut un touche-à-tout, dans ce domaine! Ce qui est loin d’être une critique de ma part! En 66, encore, il écrivit une biographie très remarquée, sur un certain Pépé ABED, sous le titre « Pépé de Byblos« . (voir la photo). En 68, il écrivit « la révolte des basques« , « 22 » sur les évènements de mai 68, « LACENAIRE, l’assassin romantique« , « les secrets du turf« . Et quelques autres livres tels que:

 moguijplenormanie.jpg        moguijppierreperret.jpg        moguijpthierrylelurongrand.jpg        moguilafoiredutrne.jpg

Comme beaucoups d’autres copains de la « bande », Jean Pierre disparaîssait pour son boulot et revenait régulièrement à la Scala, oû il se sentait, je le crois sincèrement, chez lui!, Pourtant, je dois avouer  que je n’eus jamais une réelle occasion d’en faire une relation proche, comme c’était le cas pour Christian DURANDET, Michel DOUSSY, René MARGERIDON, Alain PUJOL et quelques autres. Pourquoi? Je ne saurais le dire. Mais cela n’ôte en rien notre plaisir de nous souvenir de lui et de l’accueillir sur « la Scala retrouvée »!

 

Publié dans MOGUILEVITCH dit MOGUI Jean Pierre | Commentaires fermés

 

SAUVONS NOS ECOLES ! |
On nous prend pour des cons! |
En construction |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Délices et Saveurs
| La légende de Fecinu
| laroquebrou