MARCHAND Corinne

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 6 décembre 2010

*

MARCHAND Corinne

*

marchandcorinne2.jpg

*

Quand elle est apparue à la Scala, en 1968, pendant la période du café théâtre, Corinne MARCHAND était auréolée d’une certaine notoriété. Elle avait déjà tourné pas mal de films et pas des moindres: « Cléo de cinq à sept, » d’Agnès VARDA, en 1962, « les sultans » de Jean DELANNOY, en 1966, « le canard en fer blanc« , de Jacques POITRENAUD, « du mou dans la gâchette« , de Louis GROSPIERRE et  »Arizona colt« , de Michele LUPO, en 1967 ! Pourtant, c’est en toute simplicité et naturel qu’elle communiqua avec les comédiens, les modestes « gratteurs » de guitare et avec nous mêmes! Il est vrai, qu’en ce temps là, le côté exagéré du « people » n’apparaissait pas encore dans les mentalités. En tout cas pas à la Scala. Toujours accompagnée de son mari ou compagnon, dont je n’ai jamais su ni le  nom  ni le prénom, elle devisait de tout et de rien, prenant de l’intérêt, non seulement aux sujets abordés, mais également  aux personnes à qui elle s’adressait. Cela  semblait, à l’assistance un peu folklo de la Scala, plutôt extraordinaire. Sans qu’elle en soit, pour autant, impressionnée! C’est, peut être, ce qui plaisait à  Corinne et à son compagnon. Car, lui aussi, participait beaucoup aux conversations et aussi, je dois le dire, aux rigolades qui fusaient parfois!

Le couple est revenu pendant quelques mois, même après l’épisode du café théâtre. Sont ce les évènements de  68 qui les influença, toujours est il, qu’on ne les revit plus!

Corinne avait, auparavant, laissé une dédicace sur une photo d’elle, qui disait simplement « merci Jacky pour tout. » Malheureusement  cette photo figure, avec d’autres, dans les oubliettes du déménagement. Mais le souvenir reste.

Si Corinne MARCHAND pouvait, aujourd’hui,  tomber sur le blog, ce serait plutôt pas mal, non?

marchandcorinnebio.jpg

Publié dans MARCHAND Corinne | Commentaires fermés

 

SAUVONS NOS ECOLES ! |
On nous prend pour des cons! |
En construction |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Délices et Saveurs
| La légende de Fecinu
| laroquebrou