MALRAUX Clara

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 21 mars 2010

*

MALRAUX Clara

*

*

malrauxclara.jpg

Nous avons connu Clara MALRAUX par le café théâtre. C’était en 67-68 et l’on parlait beaucoup d’elle dans les journaux.Elle venait de se séparer du grand ministre de la culture, André MALRAUX. Etait ce notre accueil simple et familier, elle se comporta d’une manière naturelle et on ne sentait pas sa renommée du moment. En revanche, elle amena à la Scala tout ce que Paris comptait de journalistes et je dois dire que cela nous effraya un peu, du moins au début! Mais on s’apeçut très vite qu’ils venaient surtout pour la critiquer, car elle débutait quasiment dans le café théâtre et tout le monde l’attendait « au tournant »!

limpermanencecritiques.jpg

C’est Yves LAURENT, beau fils de  Louis GUILLOUX et habitué de la Scala, qui l’avait amenée  car il désirait faire une carrière dans la mise en scène de théâtre. Il monta donc la pièce en trois actes ou plutôt trois  piècettes, « l’impermanence », écrites par Clara MALRAUX, 

Celle ci nous fit bien quelques petites misères, dont elle ne réalisait pas l’importance pour nous, en invitant, notamment, un maximum d’amis et dieu sait qu’elle en avait beaucoup et en nous laissant  la note sur le dos! Cela commis avec un tel naturel et une telle décontraction, qu’on ne pouvait lui en vouloir! A part ça, nos relations étaient très bonnes, car elle se pliait parfaitement à l’ambiance un peu débraillé de la Scala.

Le passage de Clara MALRAUX à la Scala, même si elle ne devint jamais une habituée, ne manque pas d’intérêt dans nos souvenirs!En cela, elle a sa place dans ce blog.

* 

malrauxclara2.jpg

*

Publié dans MALRAUX Clara | Commentaires fermés

 

SAUVONS NOS ECOLES ! |
On nous prend pour des cons! |
En construction |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Délices et Saveurs
| La légende de Fecinu
| laroquebrou