LOS MACHUCAMBOS

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 20 mars 2016

*

LOS  MACHUCAMBOS

machucambos-la_bamba

De tous les styles musicaux qui défilèrent à la Scala, il en est un qui prédomina longtemps dans l’esprit de plus d’un habitué de ce lieu. Il y eut, d’abord, la famille ZURINI, Pâris et Gabriel (voir ces noms) qui n’avaient attendu personne pour tomber dans la marmite de ces musiques venues d’ailleurs, si riches en folklores divers, Surtout Pâris, qui nous amena la plupart des groupes sud américains et qui, en son temps, donna même des cours de folklore à la Scala! Il faut dire que notre quartier et la rive gauche de Paris, en général, furent des lieux de prédilection pour cette musique entraînante et généreuse! Cela, surtout, grâce à l’Escale, une boite mythique des années sixties, proche de chez nous et qui accueillit les groupes les plus prestigieux de ces lointaines contrées! Parmi les habitués passionnés de cette musique, il y eut, à la Scala, Etienne YANZY, son frère Eric, Alain DOUMENJOU, Jacques GAME, Pedro AZIM, SANSEGUNDO et quelque autres, qui s’essayèrent avec bonheur, à des instruments, tels le charango ou la quena. Gabriel ZURINI commença même à construire ces instruments nouveaux pour beaucoup d’européens!Chez Adèle, tout près de chez nous, des habitués de ce lieu et qui ne vinrent pas forcément à la Scala, tentèrent de créer des groupes amateurs de circonstance, de musiques andines et autres, mais qui ne marchèrent pas forcément! Qu’importe, le « virus » était tout de même présent!

Raphael GAYOSO, originaire d’Espagne, habitait Paris.! Il ne vint pas, comme d’autres, des fins fonds du globe!On était au début des années soixante. C’es Raphael qui fut, avec Julia CORTES, le  créateur des MACHUCAMBOS. Je crois me souvenir que lui et Julia sont venus plusieurs fois à la Scala, mais jamais ensemble, chacun rappliquant avec des amis différents! En revanche, je ne me souviens nullement de Romano ZANOTTI, le troisième créateur. Lors de ses venues à la Scala, il arriva que Raphael interprète quelques chansons, notamment « LA BAMBA » (qui fit le tour du monde), en s’accompagnant à la guitare de service qui trônait en permanence sur les bancs de la Scala. Le succès venant très vite, on ne revit plus LOS MACHUCAMBOS que sporadiquement! 

LOS MACHUCAMBOS Bio

Bien sûr, d’autres styles musicaux eurent, ô combien, leur place à la Scala! Le flamenco, le classique, les variétés, pour ne citer que les principaux! Mais aucun n’eut, à ce point, le merveilleux pouvoir d’emballer collectivement l’esprit et le corps!

Aujourd’hui, nous sommes fiers d’avoir été, grâce à Pâris, des premiers à avoir découvert LOS MACHUCAMBOS!   

 

Publié dans LOS MACHUCAMBOS | Commentaires fermés

 

SAUVONS NOS ECOLES ! |
On nous prend pour des cons! |
En construction |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Délices et Saveurs
| La légende de Fecinu
| laroquebrou