LOEB Florence

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 23 août 2010

*

LOEB Florence

*

loebportraitpicasso.jpg

Florence LOEB, portrait par Picasso (1947)

*LOEB Florence dans LOEB Florence cut

Parler des raisons qui me poussent à justifier la présence de Florence, ainsi que de celle de Romain WEINGARTEN, c’est m’obliger à emprunter un labyrinthe de détails qui pourraient  paraître superflus pour ceux qui n’ont pas connu ces personnage hors du commun. Pourtant, je pense que le jeu en vaut la chandelle, malgré que la tâche ne soit pas aisée. Nous avons, Denise et moi, connu Florence et Romain dans les années cinquante, bien avant que la Scala ait ouvert ses portes à la postérité (?)  C’est Claude, le frère de Denise, dit « le beauf » qui nous présenta, car il était l’ami et le complice de Romain et ce, depuis leur plus jeune âge!  Florence, était la fille du galeriste Pierre LOEB, qui devint l’ami de Picasso. et qui exposa, entre autres, PASCIN, DERAIN, FRIESZ,  MIR, BRAQUE etc.., Visez du peu! Ce fut un conte de fée exceptionnel et passionnant pour la jeune fille qu’elle était alors et qui lui donna l’occasion de faire des rencontres peu banales, celle, notamment  d’ Antonin ARTAUD, qui réalisa, aussi, de nombreux portraits d’elle et de son papa Pierre!  Celui ci avait un frère, Edouard, qui lui, aussi, tenait une galerie, rue de Rennes. C’est dire que ce bain familial marqua à vie le destin de Florence et la dirigea naturellement vers les Arts Plastiques! Petit détail qui a son importance: Denise et moi profîtâmes également et à notre façon de ce milieu privilégié qui nous permit, à l’époque, de faire évoluer nos esprits dans le sens des découvertes passionnantes et des rencontres ô combien enrichissantes! Je me souviens d’une soirée de réveillon oû chaque invité tenait, à tour de rôle, un pinceau, afin de réaliser un tableau collectif, dans la plus pure tradition surréaliste. Il y avait là un nombre impressionnant d’artistes du monde entier, de gens de la finance et notamment, un certain monsieur CHRYSLER, (des voitures), qui, au cours de la soirée, m’ entretint de la gestion de ses affaires, dont je ne compris pas le moindre mot! Qu’est devenu ce tableau? A-t-il fini chez un riche collectionneur? Ou dans un musée célèbre? Cette période de nos débuts nous marqua certainement plus que nous l’imaginions sur le moment. Nous en prîmes conscience quelques années après, quand Florence vint nous voir à plusieurs reprises à la Scala, en compagnie d’un ami, Neptune, un médecin qui pratiquait une médecine pour le moins originale. Florence, qui avait gardé son côté « grande dame », nous parla avec beaucoup d’amitié et de passion sincères de nos souvenirs communs! Ce qui nous donna l’impression (agréable) de faire partie de cette grande famille! Voila pourquoi nous tenions à la faire figurer dans ce blog de « la Scala retrouvée », même si, à proprement parler, elle ne fut pas réellement une habituée à part entière de la Scala.

Comme quoi, parfois, la qualité dépasse la quantité!

*

Sourire Voir l’article sur Romain WEINGARTEN . 

    

Publié dans LOEB Florence | Commentaires fermés

 

SAUVONS NOS ECOLES ! |
On nous prend pour des cons! |
En construction |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Délices et Saveurs
| La légende de Fecinu
| laroquebrou