LEFEBVRE Philippe

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 28 avril 2013

LEFEBVRE Philippe

*

LEFEBVRE Philippe dans LEFEBVRE PHILIPPE lefebvre-philippe-mail-gabriel-zurini

 *

Bien sûr, mon cher Gabriel, que nous nous souvenons de Philippe LEFEBVRE! (Je crois que cela s’écrit avec un B!) C’était une garçon plutôt petit et costaud mais à l’allure assez sportive et dont la physionomie générale reflétait une réelle sympathie et une activité débordante! Il avait su prendre cette mésaventure sentimentale de la meilleure des façons, du moins apparemment et cela l’avait, semble-t-il  rapproché des autres habitués, y compris de nous-mêmes! Il fut, comme tu le dis, un habitué de la première heure, faisant partie de ceux qui forgèrent un esprit particulier (s’il y en eut) de la Scala. Philippe participait toujours à toutes les discussions les débats voire les engueulades qui animaient déjà les soirées scalaesques.Je me souviens qu’il aimait bien les chanteurs et les musiciens classiques, particulièrement Roger DELVOYE, Ramon CUETO et José Maria SIERRA. Ainsi que toi, cher Gabriel, pour qui il avait une, j’en suis certain, une évidente admiration! J’avais moi-même, ainsi que Denise, de très bons rapports avec lui. Comme pour d’autres habituées, je n’ai jamais su exactement ce qu’il faisait dans la vie en dehors de la Scala. Mais cela, comme tu le sais, n’avait pas d’importance! Aujourd’hui, nous ne savons pas davantage ce qu’il est devenu. Internet ne peut nous aider, car des Philippe LEFEBVRE, il y en a des tonnes, si j’ose dire! Si tu as une idée la dessus, nous serons ravis de la partager.En attendant, contentons nous d’évoquer son souvenir, qui n’est pas des moindres.

En espérant ta satisfaction pour l’entrée dans le blog de Philippe LEFEBVRE. Nous en sommes ravis nous-mêmes!

Publié dans LEFEBVRE PHILIPPE | Commentaires fermés

LEFEBVRE Philippe

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 22 octobre 2012

LEFEBVRE Philippe

*

J’ai toujours pensé que Gabrie ZURINI était un merveilleux passeur de souvenirs. Il nous a été utile bien souvent pour la mémoire du blog, prouvant ainsi une amitié sans faille dont nous n’avons jamais douté!. Il nous le prouve une fois de plus, en nous incitant à publier Philippe LEFEBVRE. Celui ci fit partie des habitués de la première heure. Et s’il ne jouait pas de la  guitare et ne chantait  pas, il faisait tout de même partie de ces inconditionnels, indispensables pour la survie des artistes. En effet, ces derniers avaient un besoin vital d’avoir un public, non pas seulement pour les écouter et les applaudir, mais aussi et surtout pour les rassurer,  les  encourager, voire les critiquer. C’était devenu un rite à la Scala. Artistes et habitués « normaux », chacun y trouvait son compte, l’un ne pouvant se passer de l’autre. Incroyablement, le « public » devenait partie prenante de la construction d’un artiste en devenir!  Ce qui était rarement le cas dans un cabaret oû l’on courait seulement le « cacheton ».Inconsciemment, ces échanges permanents tournèrent assez vite à un « esprit de famille » qui devint, en quelque sorte, la marque de fabrique de la Scala et qui perdura jusqu’à la fin.

Philippe LEFEBVRE  fut l’un des premiers à créer cet esprit de famille. Toujours souriant, il participait généreusement aux discusions passionnées, voire musclées, mais jamais méchantes. Il avait le don exceptionnel de plaire à tout le monde. J’ai le souvenir d’un garçon fidéle qui garda toujours un regard bienveillant sur les artistes et les autres habitués de la Scala.

J’espère que la présence de Philippe LEFEBVRE sur ce blog satisfera l’ami Gabriel! Pour nous,  c’est déjà le cas.

Publié dans LEFEBVRE PHILIPPE | Commentaires fermés

 

SAUVONS NOS ECOLES ! |
On nous prend pour des cons! |
En construction |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Délices et Saveurs
| La légende de Fecinu
| laroquebrou