LE GUEZENNEC Grégory

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 18 juillet 2014

LE GUEZENNEC Grégory

*

Grégory était représentant de commerce, ce qui n’était pas péjoratif à mes yeux et à ceux de certains habitués de la Scala! Comme Jacques Henri VILLAINJacky JOLIVIERE ou Maurice MONSACRÉ (voir ces noms) qui exerçaient la même profession, il avait le parler fort, arborait une constante jovialité d’enfer et possédait un bagout tel qu’on avait l’impression d’être un client potentiel, prêt à acheter le produit qu’il vantait! Paradoxalement, les « baladins » de la Scala, qui n’étaient pas toujours ouverts à d’autres « corporations » que la leur, considéraient presque ces experts de la communication comme faisant partie de leur famille, tant ils semblaient faire de leur profession un éternel numéro, à l’image  d’un  comédien déclamant sa tirade sur une scène! C’était le cas de Grégory qui eut très vite de bonnes relations avec les « artistes »! Il venait souvent le soir écouter de la musique ou parler de tout et de rien avec l’un ou l’autre et avec l’avantage d’habiter le quartier! « Car, disait-il, quand le sommeil me gagne, je peux ainsi  » me « pager » quelques minutes après le coup de barre »!

Sa maman tenait un salon de coiffure, en bas de leur domicile, au 7 de la rue de Navarre! Il vint parfois avec elle et c’était rigolo de les voir ensemble, elle, de taille minuscule et lui, grand gaillard large et haut! On se demandait comment elle avait pu l’enfanter! C’était d’autant plus cocasse, qu’au début, elle était venue pour vérifier la bonne moralité de « cette boite enfumée »! Grégory avait trente ans, à l’époque et il était un vrai fils à maman! Et il en riait!

Eh oui, Grégory fut un habitué à part entière de la Scala et nous avons grand plaisir, aujourd’hui, à évoquer son souvenir qui n’est pas moindre!     

Publié dans LE GUEZENNEC Grégory | Commentaires fermés

 

SAUVONS NOS ECOLES ! |
On nous prend pour des cons! |
En construction |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Délices et Saveurs
| La légende de Fecinu
| laroquebrou