LAURENT Yves

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 2 mars 2010

*

LAURENT Yves

*

laurentyves.jpg

C’est Yves LAURENT qui nous transmit l’idée de créer un « café théâtre!

*

A la fin de l’été 1967, un jeune garçon très poli et cultivé vint nous visiter alors que l’on n’avait pas encore rouvert la Scala. Il nous proposa de monter une pièce (l’Impermanence) d’une auteure qu’il connaissait. C’était Clara MALRAUX, séparée, à l’époque, du ministre de la Culture dont elle avait été la femme. Est-ce pour la sympathie que dégageait le jeune garçon ou le nom (prestigieux pour l’époque) de MALRAUX, qui nous incita à dire oui? Je ne saurais le dire. Toujours est il que nous voilà partis en grande transformation, un peu en catastrophe, car la pièce débuta en décembre de la même année.

Yves, accompagné de sa femme, la fille de Louis GUILLOUX, commença les répétitions avec beaucoup de sérieux et d’envie.Les comédiens, inconnus à l’époque, étaient Anne CLEMENT, Michel VARE et Jacqueline DORLIER. Grâce au nom de MALRAUX, la pièce attira pas mal de chroniqueurs célèbres à l’époque. Ils n’eurent, d’ailleurs, pas toujours la critique gentille! Cette nouvelle situation, pour nous et bon nombre d’habitués nous éloignait un peu de l’ambiance habituelle de la Scala! Mais bon. Yves fut adorable pendant toute la durée de la pièce et nous ne regrettions pas notre  choix!

*

affichedelimpermanence.jpg

*

dorlierjacqelineetvaremichel.jpg

Michel VARE et Jacqueline DORLIER dans l’Impermanence de Clara MALRAUX.

*

(Nous avons, par ailleurs, longuement parlé de la participation de nos grands amis Fabienne et Geo ICHTCHINKO, à la réalisation technique de la pièce « l’Impermanence » et nous les remercions encore, ici!)

(Et, bien sûr, la participation musicale et chantée de MIREILLE et Frida BOCCARA!)

*

Après la pièce, Yves revint régulièrement en visiteur, très attentif aux autres spectacles et fit partie des habitués, pendant quelques temps quand nous avons repris nos habitudes scalaesques.

* 

Avec le temps, nous apprécions toujours autant sa gentillesse et sa dicrétion naturelle!

Si un jour il passait par là!…

 

Publié dans LAURENT Yves | Commentaires fermés

 

SAUVONS NOS ECOLES ! |
On nous prend pour des cons! |
En construction |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Délices et Saveurs
| La légende de Fecinu
| laroquebrou