LARRAS « Chouki »

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 5 novembre 2014

LARRAS « Chouki »

*

Si l’on devait encore affirmer l’esprit de « famille » qui, à l’époque, régnait à la Scala, cette page en serait probablement l’un des principaux exemples!  

Le fait que Chouki passa la bague au doigt d’un certain Guy LARRAS (voir son nom) était déjà un exploit en soi! En effet, le sieur, au caractère ô combien original, avait déjà pas mal navigué avant d’arriver à cette conclusion stupéfiante: tomber dans le piège du mariage! 

Pourtant, Jeanne, petite bonne femme énigmatique et sauvage, lui avait donné, on ne sait trop pourquoi, une fille, Charlotte, au début des années soixante. Pour autant, leur liaison fut loin d’être idyllique. Pendant que Jeanne pouponnait difficilement à Paris, Guy « faisait des craies » dans les pays nordiques, en compagnie d’un hollandais Tony VANDAMME! (Voir ce nom) En fait, Jeanne n’avait eu droit qu’au statut de « compagne », si l’on peut dire!

Puis, était venu le tour de Carla COLOMBO (voir ce nom) une plantureuse et orageuse sud américaine, qui n’était restée, elle aussi, qu’une « compagne ». Entre temps, leurs rapports n’avaient rien de romantiques, mais, j’oserais dire plutôt physiquement virils. (J’en sais quelque chose, moi qui fus contraint, sur l’insistance de Carla, de me balader dans la nuit, à quatre heures du matin, un pied de biche à la main, pour forcer la serrure de « l’appartement » où ils habitaient, rue Linné et dans lequel était resté enfermé Guy, complètement schlass!)

Après quelques autres liaisons , dont je n’ai pas le souvenir, vint le tour de Chouki. Je ne sais pas comment elle s’y prit, mais j’ai l’impression qu’elle enfila l’habit de rédemptrice auprès d’un garçon passablement déboussolé!’ Le comble, c’est qu’ après la mort de Guy, CHOUKI se mit à élever Charlotte dans une maison de Bretagne! Et, tenez vous bien, en compagnie, parfois, de notre fille Sophie! C’est Denise qui m’a récemment rafraîchi la mémoire! Quant à Chouki, dont nous n’avons jamais su le prénom, elle disparut et se perdit dans nos souvenirs, en tout cas, dans les miens. (Il va falloir que je consulte Sophie à cet effet.)

Alors, après ça, qui dit que la Scala ne fut pas une grande famille?

PS. Je précise que les semblants de critiques, faites sur cette page, à l’encontre de nos protagonistes, tant d’années après, ne modifient en rien le plaisir que nous eûmes, à l’époque, à les côtoyer. Ô inconscience de la jeunesse, nous nous en amusions presque!   

Publié dans LARRAS "CHOUKY" | Commentaires fermés

 

SAUVONS NOS ECOLES ! |
On nous prend pour des cons! |
En construction |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Délices et Saveurs
| La légende de Fecinu
| laroquebrou