LARIVIERE Jean Paul

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 30 novembre 2014

*

LARIVIERE Jean Paul

*

Jean Paul était journaliste. Rien de plus banal à la Scala! En témoigne la fidèle fréquentation « scalaesque » de nombreux habitués exerçant cette profession, tels Alain PUJOL, Micheline ARGOUT, Christian DURANDET, René MARGERIDON, Gérard PABIOT, Betty TRUCK et bien d’autres! Ce qui est moins banal, c’est que Jean Paul fut un ami d’enfance et mon compagnon d’études au lycée MASSÉNA de Nice! Cela ne s’oublie pas!

LARIVIERE Jean Paul Lycée de Nice

C’est au début des années soixante que nous nous sommes retrouvés, un peu par hasard! (Peut-être dans une association culturelle que nous fréquentions, en compagnie de Pâris ZURINI?). Hélas, je ne m’en souviens plus! Jean Paul m’a appris qu’il était « monté » à Paris au milieu des années 50, un peu plus tard que moi (1951), pour s’inscrire à une école de journalistes. D’où, d’ailleurs, il sortit, plus que brillamment! Ce n’est pas lui qui, à l’époque, me l’apprit, mais c’est par une information que j’ai récemment découverte sur internet!) 

LARIVIERE Jean Paul  Ecole de journalisme

Les premières émotions des retrouvailles passées, nous avons décidé de créer une émission télévisée qui s’appellerait quelque chose comme « Deuxième chance » , émission qui tenterait de remettre en selle des artistes en baisse de popularité. J’eus l’idée de commencer par Jacques DEBRONCKART,(voir ce nom), mon ex partenaire qui avait déjà acquis un certain renom mais que le public semblait peu à peu oublier! Étant novices (surtout moi) dans ce milieu nouveau et très fermé que l’on n’appelait pas encore « médiatique », notre ambitieuse entreprise échoua lamentablement! Ce qui n’altéra nullement notre amitié, ainsi que celle de Jacques DEBRONCKART

Comme il travaillait sur Paris, Jean Paul vint, néanmoins, nous visiter souvent. Ce fut, bien sûr, une heureuse période de souvenirs communs de notre prime jeunesse à Nice! Par la suite nous le perdîmes de vue. Il avait probablement trouvé un job à Nice, sa ville natale qu’il adorait! Pris par la Scala, je n’eus pas, à l’époque, la curiosité de savoir ce qu’il était devenu. Je le regrette bien aujourd’hui, en restant toujours très attaché au double souvenir de Nice et de la Scala!

Alors, comme parfois sur ce blog, peut-être un nouveau petit miracle?        

Publié dans LARIVIERE Jean Paul | Commentaires fermés

 

SAUVONS NOS ECOLES ! |
On nous prend pour des cons! |
En construction |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Délices et Saveurs
| La légende de Fecinu
| laroquebrou