MASSON Jean François

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 11 juillet 2008

MASSON Jean François

*

massonjeanfranois1.jpg

Jacky, mon frère!

Je t’ai envoyé un mail il n’y a pas très longtemps et je n’ai pas eu de réponse. J’espère que c’est la bonne adresse. En tout cas, je ne t’oublie pas et Robert HANNA m’a retrouvé. Depuis, on ne se quitte plus au téléphone pour évoquer cette époque magique qui, pour beaucoup d’entre nous, a été un tournant de la vie, pour moi, en tout cas, puisque c’est grâce à la Scala  que je suis devenu professeur de guitare classique! 

Revoir Eric MENINGAND, dans ton blog, me fait sourire, car nous avons tourné ensemble dans « la grande vadrouille ». J’ai tellement de choses à te raconter sur tous ces personnages insolites qui fréquentaient la Scala et  dont certains sont devenus célèbres. Je les revois comme si c’était hier et je vis avec eux tous les jours. Je pense à Roger DELVOYE, Jean DOMENECH, Quiqui, Pépé TOVAR!

A cet instituteur qui, était tombé dans la cave. Tu lui tendis un verre de cognac en lui disant: « Tenez, pour vous remonter »!Je pense aussi à FENEUX, à Vitold, à « Petit Claude » PRECHAC, Renato, Riety, dit « sac à puces », Roro etc…

Dans ce monde, devenu insensé et absurde, un souvenir d’une époque unique et dans un contexte privilégié, avec une bande de délirants bucoliques, qui tous, ont mal fini, bien sùr, LAVILLIERS, DOUMENJOU, MENINGAND, HANNA et tant d’autres!

Combien de fois je repense à ce phénomène extraordinaire qu’ était la Scala, et pourtant, si on y réfléchit, quoi de plus qu’ ailleurs, en d’ autres endroits, comme la Butte Montmartre ou autres, où il devait y avoir des bistrots bien sympas aussi, mais là, il y avait une alchimie secrète qui a fait que des personnes particulières se sont rencontrées et dans ce contexte spécifique, un lien exceptionnel est né et a fabriqué, de manière inconsciente, des histoires, des vies,des projets, des parcours, des émotions intenses, enfin, tout ce que l’on peut attendre dune vie, pour qu’elle ait un sens. 

Je me répète, je suis devenu musicien grâce à la Scala, bien que mon père, violoniste amateur de haut niveau, m’ ait toujours bercé de musique! J’ ai rencontré à la Scala des personnes que je revois aujourd’ hui, avec qui nous échangeons souvenirs et anecdotes, et je pense très honnêtement, que peut-être, sans avoir voulu le faire volontairement, tu as joué un rôle fondamental, en créant cette « chaîne de l’amitié »entre nous, par ton tempérament du sud, chaud, communicatif et drôle et la preuve en est qu’ aujourd’hui, nous nous retrouvons à travers internet ou autrement.

On ne peut que te dire merci! Merci d’avoir été là, à ce moment là, c’ est comme ça, personne d’autre n’aurait pu le faire! Chaque personne est unique et a son rôle à jouer. Tu l’as fait et c’est tant mieux pour nous! 

Je vous embrasse très fort, tous les deux et votre descendance!

                                              *

   Jean François MASSON, l’homme à la belle voix grave, comme tu disais!

*

Publié dans MASSON Jean François | Commentaires fermés

 

SAUVONS NOS ECOLES ! |
On nous prend pour des cons! |
En construction |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Délices et Saveurs
| La légende de Fecinu
| laroquebrou