HIRVOIS Daniel

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 13 juillet 2009

*

HIRVOIS Daniel

*

hirvoisdanielportrait.jpg

C’est curieux comme les souvenirs peuvent parfois vous trahir! Quand vous n’en avez pas besoin, ils vous sautent à la mémoire avec une précision et une netteteté déconcertantes. Mais quand vous voulez les « exploiter », en tout bien tout honneur, ils vous échappent cruellement.C’est le cas pour Daniel HIRVOIS. La première fois qu’il est venu à la Scala, je pensais que c’était le jour  oû l’on rendait un hommage posthume à Vitold TYROVITCH, à qui l’on avait offert des funérailles dignes d’un prince, qu’il était, d’ailleurs! Très impressionné, Daniel aurait alors eu cette phrase: »J’aimerais bien que l’on fasse la même chose pour moi! » Denise avait alors affirmé qu’il s’agissait de Serge POLJINSKI  et non de Daniel HIRVOIS! Ensuite, je croyais que Daniel était, à l’époque,  producteur de disques et j’apprends, par internet, et maintenant par lui, qu’il était  peintre et graveur reconnu et pas n’importe lequel! Aurais je été à ce point distrait?

 *

Chers Denise et Jacky!

Je suis venu pour la première fois à la Scala en 1970, amené par Serge POLJINSKY, je crois. A l’époque, je venais d’arrêter la direction d’une exploitation industrielle. Le directeur de l’ école Estienne, dans le 13e arrondissemnt, tout près du quartier, oû l’on formait, entre autres, des grands imprimeurs, m’avait conseillé d’apprendre la peinture. C’est ce que je fis et transformai les locaux en galeried’art, que j’appelai « Artjip ».

Moi qui venais de la province, je découvrais la Contescarpe et le Panthéon, oû l’on trouvait des endroits à l’esprit « parisiens ». A la Scala, je découvris une ambiance chaleureuse, sympathique et conviviale. On y jouait aux échecs et on y faisait de la musique. Des liens sociaux existaient avec une certaine harmonie et on se parlait beaucoup!  C’était à l’échelle humaine! Ce qui, hélas, n’est plus le cas, aujourd’hui, oû tout est  basé sur la matérialité, l’individualisme et le profit matériel. Il faut dire, aussi, que les annéess soixante, dans ce quartier, surtout, furent propices à une certaine créativité dans le domaine de la  chanson, du café théâtre ou du cinéma!

Je garde de Denise et toi une qualité d’accueil, d’amitié et de disponibilité, malgré le grand nombre d’habitués qu’il y avait à gérer!          

      hirvoisdanielvendredi.jpg                                hirvoisdanielrouen.jpg                                   hirvoisdanielpeinture3.jpg                   

Documents provenant du  site de Daniel HIRVOIS, 

*

P.S. Ces « retrouvailles » m’ont permis d’apprendre que ce n’est pas Daniel, mais Serge POLJINSKY qui était présent à l’ hommage rendu à Vitold TYROVITCH’ lors de son décès! Mais, curiosité de l’histoire, c’est à la Scala que Serge amena Daniel! Ils  collaborèrent, par la suite, notamment au sujet du film « H », de POLJINSKY, dont, bien sùr, j’avais beaucoup entendu parler et même vu, à l’époque!

*

Publié dans HIRVOIS Daniel | Commentaires fermés

 

SAUVONS NOS ECOLES ! |
On nous prend pour des cons! |
En construction |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Délices et Saveurs
| La légende de Fecinu
| laroquebrou