Gérard GOBLET

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 11 octobre 2011

*

GOBLET Gérard

*

Notre excellent ami retrouvé, Claude JACQUIN (voir ce nom),  nous a envoyé un email, dans lequel il nous a, entre autres choses, rafraîchi la mémoire, concernant Gérard GOBLET, un habitué que nous avions un peu oublié. Pourtant, j’ai une dette particulière envers ce garçon, qui, travaillant à la FNAC, dans les années soixante dix, me transmit de précieux conseils sur l’utilisation du fameux magnétophone « REVOX », génial  instrument qui fit le bonheur de Robert GRETCH et moi-même. A l’époque, les appareils de prises de son étaient encore à bande magnétique. Malgré des résultats performants, c’était une technique artisanale qui avait, malgré tout, ses limites. Il fallait beaucoup de talent, voire du génie pour « bricoler » sur ces appareils et arriver à en sortir un son personnel et artistique! Sans oublier les « effets » ! Aujourd’hui, avec le numérique, il suffit d’appuyer sur un bouton pour obtenir des milliers d’effets et le bricolage n’existe plus! Grâce aux conseils techniques de Gérard, je pus enregistrer correctement, sur le REVOX, l’album Guitares naïves, musique pour l’image, qui fit le tour du monde. Robert GRETCH et Claude PRECHAC, participérent à cet album. C’est le groupe Blue grass Flingou 37 1/2. composé de  »Mike » LARIEde, Jean Marie REDON, Claude LEFEBVRE et  Eric BOUILLET, qui jouait (voir à ce groupe). C’est aussi grâce à Gérard si, après la fermeture définitive de la Scala, en 1975, je trouvai du travail sur quelques films de Claude CHABROL et sur Antenne 2 en tant qu’ingénieur du son! J’apprends, aujourd’hui, par Claude JACQUIN, que Gérard a fait, lui-même, une très belle carrière d’ingénieur du son.! Notamment au sein de l’équipe de Vanessa PARADIS! Je dois avouer, aussi,  que ces dernières années, j’ai créé plusieurs albums de chansons en enregistrant les musiques et la voix, en gravant les C.D. J’ai même créé les pochettes avec textes et photos. Bref la totale! Tout cela, c’est un peu à Gérard GOBLET que je le dois!    

 Je me devais de lui rendre ce petit hommage. Certes, il ne fut pas un « artiste » tel qu’on se le représente communément.  (Quoique j’affirme que les bons ingénieurs du son sont des artistes à leur façon). En tout cas, il a su marquer sa présence à la Scala, par sa gentillesse, sa générosité et sa capacité d’aider les gens avec désintéressement. Dernier petit point pour confirmation de sa gentillesse: Denise m’a rappelé que Gérard garda, pendant  un mois, notre chatte Zoé, (grande habituée de la Scala), alors que nous nous dorions au soleil de Grèce!

gobletgrardlechatzo.jpg

Zoé, une habituée, ô combien, de la Scala! Années 70

Pour toutes ces raisons, tout comme Claude JACQUIN, nous aimerions bien savoir ce que Gérard GOBLET  est devenu! Ne serait ce que pour le remercier!   

Publié dans GOBLET Gérard | Commentaires fermés

 

SAUVONS NOS ECOLES ! |
On nous prend pour des cons! |
En construction |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Délices et Saveurs
| La légende de Fecinu
| laroquebrou