FARKAS Gabriel

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 13 juin 2015

*

FARKAS Gabriel

Si Gabriel FARKAS n’avait rien à voir avec son homonyme Serge FARKAS (voir ce nom), même s’il se sont connus à la Scala, au début des années soixante, il est clair qu’ils ne se ressemblaient pas, mais alors, pas du tout! Autant Serge était jovial, aimable, poète et créatif, autant Gabriel était complexe dans ses rapports avec autrui, étant toujours prêt à lancer de redoutables saillies, quel que soit le sujet abordé! Avec une préférence  pour une politique de droite à la « Franco », dont il vantait la rigueur rédemptrice ! Cela amusait parfois quelques jeunes artistes chanteurs-gratteurs de guitare, du moment que la querelle n’ empiétait pas sur leur domaine musical. Il n’en était pas de même pour moi, qui redoutais toujours quelque débordement peu conforme à « l’harmonie des âmes » qu’un peu naïvement, je souhaitais pour la Scala! Faiblesse ou bonté coupable, j’avoue n’avoir jamais eu le coeur à « vider » Gabriel FARKAS! Il aurait fallu le faire au début, comme je l’avais fait de très rares fois sur des  inconnus-poivrots de passage! Mais je ne l’ai pas regretté! Car, en vérité, Gabriel n’était ni méchant ni dangereux. (Et ni poivrot!) Peu à peu, je m’habituai à ses « saillies », fussent-elles  extrémistes! Et lui, à mes remontrances moralisatrices. Car au fond, ses provocations verbales se cantonnaient strictement à la famille de la Scala et je ne pense pas qu’il y croyait vraiment! Ce qui fait que, malgré ses excès et son caractère peu amène, Gabriel resta longtemps un « habitué à part entière »!

À part ça, Gabriel aimait bien les filles et ne détestait pas la musique et les « artistes », en tout cas, ceux de la Scala. Raison de plus de nous souvenir qu’il y fut, tout de même, bien intégré! 

*

            

 

Publié dans FARKAS Gabriel | Commentaires fermés

 

SAUVONS NOS ECOLES ! |
On nous prend pour des cons! |
En construction |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Délices et Saveurs
| La légende de Fecinu
| laroquebrou