ICHTCHENKO Fabienne et Geo

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 15 octobre 2008

*

ICHTCHENKO Fabienne et Geo

*

Nous avons une particulière tendresse pour ce couple discret et pourtant, très présent, fidèle et créatif, durant les nombreuses années où il fréquenta la Scala. Fabienne était professeur d’Arts Appliqués. Geo, était chercheur dans « l’accélération des particules »! Ouille, ouille!! Mais leurs activités ne s’arrêtaient pas là, comme on va le constater!

                                                                                              *

           ichtchinkojoetfabienneautrephoto.jpg

                                                  Geo et Fabienne, années 60

 Jacky et Denise,

Je pense, suite au premier mail de Jacky, répondre, pour participer au blog, en me disant: « Je leur dois bien ça! » C’était notre plus belle époque, Paris, la jeunesse, les études, alors….Puis, à la lecture du blog, en cette rentrée grisaille, à beaucoup de points de vue, je vois que cela revient pour tous, en leitmotivs: nos plus belles années, nous aussi! Comment avons nous connu la Scala? C’était facile, nous ne pouvions pas la louper, nous étions voisins et habitions à l’ »hôtel du labyrinthe », chambre minable, tout à côté. Et ceci, rattrapant cela, la porte du Jardin des Plantes s’ouvrait juste en face. Nous n’étions ni acteurs ni chanteurs, juste voisins. Et bien, nous avons vécu et ressenti la Scala, comme vous tous: une famille cheveulue, fantasque, pleine de bruits, de fureurs mesurées et sympathiques, et si nous ne mettions pas de noms sur les visages, rencontrés à ce moment, maintenant, les noms sont là et nous les redécouvrons! Néanmoins, notre « époque » Scala, fut, surtout, celle du café théatre, comme « l’Impermanence », trois petites pièces de Clara MALRAUX, sur la toute petite scène de la SCALA. Le metteur en scène, était Yves LAURENT .Sa charmante et mélancolique amie, fille de Louis GUILLOUX(« sang noir »), etait bretonne, si je me souviens bien. J’étais très fière, à l’époque, d’avoir créé un petit décor noir et blanc pour cette pièce, et Geo avait toujours son super magnétophone, pour enregistrer, immortaliser la voix de Frida BOCCARA, chantant la nostalgique chanson de la pièce: « Je suis seule », qui est ressortie, plus tard, par je ne sais quel tour de passe passe, sous le titre de « mille fontaines »! Enregistement, aussi, de MIREILLE  (du « petit conservatoire de la chanson »), qui accompagnait Frida au piano. Tout cela, irremplaçable, parce que nous étions en plein quartier latin, à Paris, pleins de possibilités et ouverts à un monde que nous cherchions à petits pas.

 

Actuellement, Geo tient un photo-son à  Saint Pierre de Chartreuse, où il monte des vidéos. Moi même, je dessine et grave des chevaux, puisque ceux ci nous entourent depuis bientôt vingt ans, grâce à notre fille, Irène,qui a du rencontrer, à l’époque, vos filles, Sylvie et Sophie. Alors, merci à vous deux, Denise et Jacky, et aussi, à tous les autres qui ont « fait » la Scala, cet endroit de liberté, où, dans une lumière bleue des cigarettes, pouvait toujours surgir un nouveau visage, porteur de quelque mystère, si différent et si pareil pourtant! Oui, il y a eu tout cela, en 68, après l’effervescence et la désillusion, ce projet fou d’un café théatre, le bricolage invraisemblable des rhéostats et des lumières, le magnétophone que j’avais construit et qui a, tout de même, marché pour tous les spectacles! On était fauchés encore plus, après qu’avant, le public ne se pressait pas toujours à la porte, mais on a fait de merveilleuses rencontres. Je me souviens, entre autres, de Maurice BENICHOU et Anne CLEMENT. C’était le temps des cabarets de la rive gauche, où chanteurs et musiciens allaient de l’un à l’autre, dans des soirées interminables! On aimait tant y passer la soirée et finir à la Scala, ou l’inverse!

Il y a eu, aussi, Jacky et Denise, votre participation à nos modestes créations, diaporamas, sonorisations et films, (c’était plus tard, à Gentilly), et récemment, votre accueil , à Vézénobres!

 

                                                          Fabienne et Geo ICHTCHENKO

                                                                                         

                                       

   

Publié dans ICHTCHINKO Fabienne et Geo | Commentaires fermés

 

SAUVONS NOS ECOLES ! |
On nous prend pour des cons! |
En construction |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Délices et Saveurs
| La légende de Fecinu
| laroquebrou