DUVAL Aimé (le père)

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 25 mars 2009

*

DUVAL Aimé (le Père)

pereduval2.jpg

En une fin d’après midi de 1966, Denise était toute seule au comptoir.

Entre un monsieur entre deux âges,  assez pauvrement vêtu, les bords de son chandail élimés, qui s’asseoit au comptoir et demande une bière.Tout en buvant , il regarde autour de lui, d’un air intéressé, les photos, les affiches et les objets hétéroclites qui sont accrochés aux murs. Ses yeux, qu’il a, d’ailleurs  très vifs, se posent sur la pochette d’un disque qui se trouve derrière le comptoir, à côté du vieux « phono » de service,  Il s’agit du fameux « Good Book » de Louis ARMSTRONG. Curieusement, le monsieur demande à Denise si elle ne veut pas lui vendre ce disque. Elle lui dit qu’il peut l’acheter n’importe oû, à la FNAC, par exemple.Il répond qu’il n’a pas le temps, car, il doit partir dans quelques heures, pour les Etats Unis, oû il va donner un concert au CARNEGIE HALL! Puis son  regard se pose sur une guitare qui traîne en permanence, appuyée sur le dossier d’une banquette. Denise lui demande s’il en joue. Il répond: « Un peu » . Tout de même assez intriguée, Denise lui demande qui il est. Il montre, alors une affiche de Georges BRASSENS et de Juliette GRECO, qui passent présentement à « Bobino » et il a cette curieuse réponse:

 » Georges BRASSENS parle de moi dans une de ses chansons! » 

                                                       trompettesdelarenommeduval1.jpg

                Extrait de la chanson « Les trompettes de la renommée » de Georges BRASSENS                       

                                                                                                       *

Denise qui a l’esprit vif et à qui on ne la fait pas, réagit au quart de tour:

« Vous êtes le père DUVAL! »

A l’époque, le père Aimé DUVAL est une vedette internationale, il a fait de nombreux disques, vendus dans le monde entier !Bien sûr, il a réellement chanté, le lendemain, au CARNEGIE HALL!

                                    pereduval3.jpg                           georgesbrassenslacalottechantante.jpg                            pereduvalphotosous1.jpg                    

Quand il est revenu des Etats Unis, il a fréquenté la Scala régulièrement, et je dois avouer, moi qui n’ai pas une croyance dogmatique excessive, que nous avons pris, Denise et moi, un grand plaisir à deviser avec lui!  Quand il nous parlait de TEILHARD DE CHARDIN ou du manque de spiritualité du peuple américain (malgré que la religion soit à toutes les sauces, y compris dans les milieux boursiers….), ou d’une quelconque théorie de théologie, on n’avait pas l’impression d’être devant un curé « prechi precha »! Il buvait sec et quand il s’enflammait un peu sur sa propre obédience, qui était loin d’apprécier  ses pratiques « marginales » et sa façon de vivre, y compris le chant, tout cela considéré comme  révolutionnaire, c’était grandiose et instructif! Cette liberté, ce manque d’hypocrisie et surtout, cette grande érudition, nous enchantaient toujours.

Pendant ses concerts, à Paris, quand il reconnaissait des habitués de la Scala, (il arrivait qu’ il y en ait), il ne manquait jamais de leur demander, haut et fort, et très naturellement, de transmettre  le bonjour d’Aimé, à Denise et Jacky!,

Oui, le père Aimé DUVAL était un grand personnage, en tout cas, à nos yeux et aux yeux de ceux qui l’ont  approché! 

Nous en gardons un souvenir, à la fois profond et amical! 

                                                                                                     *

Le 14 10 2012- Reçu un témoignage d’un fan d’Aimé DUVAL, Charles GHILAIN:

DUVAL Aimé (le père) dans DUVAL Aimé (le père) duval-aime-commentaire-charles-ghilain

emailneveuduval.jpg

                                 

Publié dans DUVAL Aimé (le père) | Commentaires fermés

 

SAUVONS NOS ECOLES ! |
On nous prend pour des cons! |
En construction |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Délices et Saveurs
| La légende de Fecinu
| laroquebrou