DOREAU Jacques

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 26 septembre 2012

DOREAU Jacques

Je dirai, une fois de plus, s’il en était besoin, que la Scala fut un lieu socialement diversifié: Jacques DOREAU est venu au cours de l’année 1964, attiré probablement et comme beaucoup d’autres, par l’ambiance musicale qui commençait à y régner. Pourtant, il n’était ni chanteur ni gratteur de guitare ni auteur ou compositeur! Il n’en appréciait pas moins les artistes qui se produisaient tous les soirs. En fait, malgré sa jeunesse, il postulait déjà pour devenir chercheur dans le cadre du Centre National de la Recherche Scientifique. Mais, modeste, il n’en parlait pas beaucoup. Comme on le constatera, il n’a pas trop mal réussi, par la suite!

DOREAU Jacques dans DOREAU Jacques doreau-jacques-texte-amphithéâtre-Saintes4

Cette « réussite » ne m’ étonne pas. Jacques DOREAU était déjà, à l’époque et malgré sa jeunesse, , un garçon intelligent, dont l’ouverture d’esprit présageait ce qu’il est devenu. Ensuite, il avait une faculté d’écouter les autres et même de les aider éventuellement. C’est comme cela qu’ il signa spontanément une pétition relative à une injuste fermeture administrative que nous ne méritions pas (dont je parle, par ailleurs), alors que nous nous connaissions à peine!

DOREAU-Jacques-signature dans DOREAU Jacques

*

Pris par sa profession de plus en plus prenante, Jacques DOREAU ne fut jamais un grand habitué,  d’autant plus qu’il étudiait principalement à Bordeaux, mais il marqua sûrement son passage à la Scala, par sa gentillesse et son don d’adaptation à un milieu qui n’était pas forcément le sien.

En cela, nous gardons un excellent souvenir de lui. C’est plus que suffisant pour qu’il figure ici!

Doreau-jacques-photo-amphithéâtre-de-saintes

L’amphithéâtre gallo romain de Saintes.(Charente Maritime)

Publié dans DOREAU Jacques | Commentaires fermés

 

SAUVONS NOS ECOLES ! |
On nous prend pour des cons! |
En construction |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Délices et Saveurs
| La légende de Fecinu
| laroquebrou