DAVID Roger

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 28 février 2013

DAVID Roger

*

On était en 1961-1962 et Roger DAVID profitait déjà d’un statut spécial.à la Scala et ce, avant même que nous ayons fait sa  connaissance! Il était un peu comme l’arlésienne de BIZET, on en parlait beaucoup et on ne le voyait jamais.En fait c’était surtout Robert GRETCH, qui, dithyrambique et généreux comme à son ordinaire quand il s’agissait de vanter les mérites de ses amis, nous en parlait constamment avec chaleur! Et puis un jour, sans crier gare, Robert rappliqua, accompagné du fameux génie, objet de son admiration. Nous fûmes en partie déçus, car le bonhomme était plutôt discret, voire effacé. Il revint quelques fois et joua un peu, si j’ose dire, du bout des lèvres! Son style oscillait entre le « picking », cher à Robert et le traditionnel rock de l’époque! Il participait aussi, avec un talent certain, à des « plans d’enregistrements studio ». Mais de là à le prendre pour un génie était un avis que je ne  partageai pas forcément. Peut-être avais je tord! En revanche, Roger DAVID  était auréolé d’un succès d’estime car il faisait partie d’un groupe, mythique à ce moment là, « LES FANTÔMES », pilier incontestable, parmi d’autres, du fameux GOLF DROUOT! Mais il n’était pas le seul, comme on le constatera plus bas, à vivre, si je peux dire, une autre planète musicale que celle, en général de la Scala!

DAVID Roger dans DAVID Roger fantomes1-300x291

david-roger-texte-sur-les-fantomes2-189x300 dans DAVID Roger

En fait, et à bien y regarder, Robert était surtout séduit par les  musiciens passablement hurluberlus, (ce qui n’était pas le cas de Roger DAVID) qui passaient leur temps à déconner et dont certains participaient à des groupes yéyés du moment, Hadi KALAFATE  (« LES FINGERS », Festival), Jean Louis LICART,(« LES CHAMPIONS », Bel Air) Jacques DUTRONC (« LES CYCLONES » ,Vogue) etc..(Voir à ces noms). La plupart semblait avoir inventé le jeu des chaises musicales, car elle  passait d’un groupe à l’autre avec une déconcertante facilité! Il y avait aussi Claude CIARI, neveu de Robert GRETCH, qui n’est jamais venu à la Scala mais qui a fait (et fait toujours), semble-t-il, une belle carrière au… Japon!

L’intérêt relatif et occasionnel que nous portâmes, pendant quelques temps, à ces « vendus » du Golf DROUOT, ne fut pas toujours du goût des chanteurs « rive gauche » ou guitaristes classiques et flamencos de la Scala, qui y voyaient une coupable trahison, de notre part, des valeurs de la bonne musique et des beaux textes! Ce qui était en partie  faux, car certains musicos « yéyés » firent, par la suite, une honorable carrière dans le jazz, tels André CECARELLI ou HARVANITAS! Mais bon! À la Scala comme ailleurs, cela finissait toujours, tout de même, par des chansons!

En conclusion, Roger DAVID, même s’il ne fit pas partie des irréductibles de « l’esprit  rive gauche » qui régnait à la Scala, mérite de figurer sur ce blog. Ne serait ce que pour le respect de la diversité des goûts et surtout pour  faire plaisir à l’ami Robert! On lui doit bien ça!

*


kalafate-hadi-les-fingers12-150x150   kalafate-les-cyclones01-150x147  licart-les-champions_320x320-150x150


*

Publié dans DAVID Roger | Commentaires fermés

 

SAUVONS NOS ECOLES ! |
On nous prend pour des cons! |
En construction |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Délices et Saveurs
| La légende de Fecinu
| laroquebrou