CASABIANCA Maya

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 6 novembre 2012

CASABIANCA Maya

*

CASABIANCA Maya dans CASABIANCA Maya casablanca-maya-4

Il y a quelques jours, je demandais à Denise si elle se souvenait d’un certain Roland B. Comme je remarquais qu’elle « faisait (un peu) la « tête » à l’énoncé de ce nom, j’insistai. Elle me remémora, alors, certains détails que j’avais totalement oubliés sur cette personne. 

C’était un sujet assez  délicat, pour que j’hésite à révéler son nom de famille, et de là, à le publier! J’ai donc été amené à faire figurer à sa place, sur le blog, Maya CASABIANCA, une chanteuse débutante qui venait avec lui à la Scala, au début des années soixante. Roland B., personnage assez énigmatique et fantasque, disait, à qui voulait l’entendre, qu’il était directeur artistique et qu’il s’occupait de la carrière de la jeune femme! Ce qui était possible, car la jeune chanteuse ne démentait pas ses propos! Quelques mois passèrent, au cours desquels le couple sembla s’incorporer facilement, voire harmonieusement dans l’esprit naissant de la Scala. Un soir, contre toute attente, Roland nous  demanda de lui prêter de l’argent. N’en ayant pas beaucoup, car nous débutions à peine dans la « profession »,  nous lui avons tout de même prêté une somme assez rondelette pour l’époque. A partir de ce moment là, on ne revit plus le couple à la Scala! Par la suite, nous avons essayé de nous renseigner auprès des maisons de disques et d’habitués, tels Michel NOIRRET, Claude DEJACQUES, Stan WIESNIAK, Moustique, etc.. Mais personne ne semblait connaître Roland B, même si certains  l’avaient vaguement croisé à la Scala. Pas rancuniers pour un sou (!), nous avons assez vite oublié la somme prêtée, mais nous avons gardé longtemps un double sentiment de tristesse et de déception sur le comportement discutable de Roland B.!

Récemment, en consultant Internet, nous avons été étonnés d’apprendre que Maya CASABIANCA avait fait une  carrière plus qu’honorable, en France!  Elle avait  »sorti » un  disque en 1960, époque  à laquelle le couple venait encore à la Scala. Mais nous n’en avions rien su! Nous avons aussi remarqué que le nom de Roland B. n’était même pas mentionné!

casabianca-disk-philips-1960 dans CASABIANCA Maya

Toujours par internet, nous avons appris que d’autres disques avaient suivi, avec un certain succès d’estime, toujours sans que le nom de Roland B. apparaisse! Mais Maya, malgré son succès en France, est partie, (probablement vers 1964), vivre définitivement en Israel, son pays d’origine, je crois, en ayant, semble-t-il, quitté Roland B. 

casabianca-maya-3-300x288

A plus de soixante dix ans, l’obscure chanteuse débutante de l’époque semble être devenue, dans ce pays, une artiste reconnue et estimée! Dans l’une de ses nombreuses émission de télé, elle a raconté, avec forces détails, sa carrière en France, mais je ne l’ai entendue, à aucun moment, prononcer le nom de Roland B.! Pas plus que celui de la Scala, d’ailleurs! Il faut dire qu’elle parlait en hébreu! Voilà l’histoire, tout de même exceptionnelle, de Maya CASABIANCA et Roland B! Je précise avec force, que Maya n’eut aucune responsabilité dans l’histoire du prêt! Au contraire, nous gardons d’elle, à travers le temps, une réelle estime et le plaisir d’apprendre que son parcours artistique a été plutôt réussi, avec ou sans Roland B.!

CE 24 05 2015:  Nous recevons ce commentaire d’un certain C. BERGER:

casabianca maya Envoi C

*      

Le 07 03 2013: Reçu ce commentaire de Bruno SARTENE:

CASABLANCA Maya Commentairede Bruno SARTENE

Publié dans CASABIANCA Maya | Commentaires fermés

 

SAUVONS NOS ECOLES ! |
On nous prend pour des cons! |
En construction |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Délices et Saveurs
| La légende de Fecinu
| laroquebrou