CABALLERO Sophie

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 5 septembre 2015

CABALLERO Sophie

CABALLERO sophie home page photo

*

Âu début des années soixante dix, Sophie CABALLERO était déjà une adolescente dynamique, ce qui préfigurait la baroudeuse qu’elle deviendrait plus tard. Elle venait souvent voir nos deux filles Sylvie et Sophie, dans notre logement situé dans la cour de l’immeuble. On comprendra tout de suite qu’à ce moment-là, son jeune âge ne l’autorisait pas à prétendre au statu enviable « d’habituée » de la Scala! Qu’à cela ne tienne! Les trois jouvencelles s’arrangèrent pour apparaître en début de soirée, l’air de rien, pour souhaiter une bonne nuit à papa et maman faisant mine, au passage, d’ignorer royalement les musicos qui musiquaient, les chanteurs qui chantaient, voire les pousseurs de bois qui échiquaient! Petite coquetterie qui pointait déjà dans ces âmes juvéniles! Au début, je fis les gros yeux, mais cela ne dura pas, d’autant plus que les habitués, tous sexes confondus  les trouvaient craquantes!

Devenue adulte, Sophie la « baroudeuse » se balada à travers le monde, eut une vie sentimentale plutôt remuante, fit des enfants et se retrouva, de guerre lasse, aux States où elle vit toujours, exerçant, au passage, de sacrés « jobs » à tendance psycho-intello-humanitaire, où elle réussit d’ailleurs fort bien! Sans jamais cesser de nous envoyer régulièrement des mails, en ,évoquant le souvenir de la « Scala de sa prime jeunesse »!

CABALLERO Sophie témoignage

Et vous voudriez, après cela, qu’on la laisse de côté?       

Publié dans CABALLERO Sophie | Commentaires fermés

 

SAUVONS NOS ECOLES ! |
On nous prend pour des cons! |
En construction |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Délices et Saveurs
| La légende de Fecinu
| laroquebrou