BERTHELOT Etienne

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 23 novembre 2009

*

BERTHELOT Etienne

*

berthelotetienneplusgrande.jpg.

*

Etienne a fréquenté la Scala du début à la fin! Sans commentaire. Dire qu’il faisait partie des meubles serait incongru. Car il était toujours souriant, disponible avec tout le monde et acquis d’avance aux bons mots de Manou ou Jacky. Il était, surtout, avide de musique, notamment de la guitare classique, qu’ il savourait et écoutait toujours avec une grande attention et un énorme plaisir. Dans le civil, il était chef électricien à FR3 et, malgré les nombreux voyages qu’il faisait, dans sa profession, il revenait toujours à son port d’attache.

 *

  Chers Jacky et Denise

Au cours de l’année 1961, habitant dans le 5e arrondissement de Paris, je venais souvent me promener au Jardin des Plantes. Je passais régulièrement devant la devanture d’un petit bistro qui m’intriguait beaucoup. A cette heure de la journée, celui ci était toujours fermé. J’avais vingt trois ans et je revenais de l’armée. Je cherchais du travail et, un peu désoeuvré, je décidai, un soir, de franchir la porte de ce lieu secret que l’on ne voyait pas de l’extérieur. Il y avait déjà du monde, des bruits de musique et de conversations. J’ai tout de suite été frappé par la façon dont vous, Jacky et Denise m’avez  accueilli, avec chaleur et simplicité, comme si nous nous étions toujours connus! 

Par la suite, j’ai apprécié l’ ambiance familiale qui régnait à la Scala! Bien entendu, je n’ai eu aucun mal pour m’y glisser à mon tour. Je revois aujourd’ hui, tous ces personnages que nous avons connus et qui se côtoyaient, sans barrière et sans a priori!  Rodolphe KARSENTY, personnage drôle et imitateur hors pair, Dédé FITOUSSI, garçon calme et amical, Phippe et Bernard LENGEN, deux frères gentils et attachants, Jean Pierre BELTOISE, coureur automobile et ses frèrs Alain et Michel, Manou et Gabriel ZURINI, Robert HANNA. champion d’échecs et patron d’une affaire de prêt à porter! Un certain Bernard LAVILLIERS, qui faisait ses gammes dans un coin, Jacques SAMMY, troubadour atypique, Nino GEMA, MOUSTIQUE et bien d’autres! Et surtout, les guitaristes classiques que j’ai adoré très vite, Ramon CUETO, grand musicien de la guitare, José Maria SIERRA, Roger DELVOYE, Jean DOMENECH de CELLES, ainsi que les flaminquistes Pépé TOVAR, si drôle, buvant sec et RENATORobert GRETCH, un guitariste  »picking » très doué. J’ai même vu au comptoir, Jacques TATI, COLUCHE et beaucoup d’autres que j’oublie certainement et qui ont défilé à la Scala des années durant! 

Il faut dire, Denise et Jacky, que vous meniez  la Scala d’une manière conviviale et humaine, oû l’esprit commercial n’existait pas. Je pense que c’est ce qui en a fait le succès .Toi, Jacky, en dehors de tes talents d’auteur compositeur interprète, tu étais toujours souriant et disponible pour tout le monde, faisant souvent des bons mots, mais, aussi,  une certaine recherche, qui fit  de la Scala, un lieu culturel et de rencontres exceptionnels!

Ce qui n’empêchait pas des parties de rigolades! Je me souviens qu’ un jour, avec Rodolphe, nous avons déposé subrepticement, au fond d’une casserole, dans laquelle  Pâris ZURINI faisait sa tambouille végétarienne, un énorme os à moelle!

A cette époque, étant sans famille,  je peux dire que la Scala m’a apporté une chaleur humaine incontestable. Elle m’a aussi permis de développer ma sensibilité musicale, et ce, grâce à vous Jacky et Denise, qui avez su accueillir tant d’artistes de talent, mais, aussi, tant des personnes intéressantes!

Pour tout cela, je vous remecie.

Etienne

 

Publié dans BERTHELOT Etienne | Commentaires fermés

 

SAUVONS NOS ECOLES ! |
On nous prend pour des cons! |
En construction |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Délices et Saveurs
| La légende de Fecinu
| laroquebrou