ALEZRA Maurice

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 2 mars 2011

*

ALEZRA Maurice

*

alezralavieillegrille2.jpg

*

J‘ai toujours beaucoup apprécié l’ami Maurice ALEZRA. Plusieurs raisons à cela. Dès les premiers jours de l’ouverture de la Scala, au moment où nous  tentions de donner à celle ci, un aspect plus ou moins présentable-je rappelle que nous étions passablement fauchés, Maurice est venu nous encourager, sans qu’il en eut vraiment conscience, à ce moment là! C’était au début de l’année soixante. Il s’apprêtait, lui même, à « monter sa boite », très proche de la nôtre. Son lieu allait devenir mythique pour toujours, dans le milieu du café-théâtre. Mais je ne le savais pas encore, lui, non plus, d’ailleurs, tant il était modeste. Au point qu’il me demanda, à plusieurs reprises, de lui donner des conseils pour l’agencement de ce qui allait devenir « la vieille grille« ! Vous pensez, moi qui étais novice comme ce n’était pas possible, ayant absolument tout à apprendre de lui, dans ce domaine! C’est à ce moment , que j’ai commencé à apprécier Monsieur ALEZRA!

La deuxième raison est que nous ne nous perdîmes jamais vraiment de vue, car, plus tard,  une appréciable partie des artistes de la Scala passerait bientôt à « la vieille grille« . Il nous arrivait, parfois, d’aller faire une petite virée chez Maurice, pour entendre COLUCHE, MARINO, Jacques SERIZIERRomain BOUTEILLE, Annie NOBEL etc., dont certains qu’n venait d’entendre quelques minutes auparavant, à la Scala! Pendant notre période  »café-théâtre », en 67-68, nous eûmes plusieurs fois la visite de clients de « la vieille grille » envoyés par Maurice! C’est dire qu’entre nous, les rapports furent toujours au beau fixe, sans aucune jalousie ou rivalité!

La troisième raison est que, bien des années après, je faisais une animation dans un château, près d’Anduze, dans le Gard! Pendant mon tour de chant, j’entends une belle voix grave accompagner la mienne pratiquement dans toutes les chansons. Il faut dire que, par esprit « troubadour », je demandais toujours au public de chanter avec moi! A l’entr’acte, je vois venir vers moi, Maurice ALEZRA, tout souriant, qui me dit avoir râté volontairement son train pour Paris, afin de venir m’écouter! Nous avons passé une bonne partie de la nuit à bavarder. Ce fut formidable! Ce qui me fit encore  plus plaisir, c’est quand il m’annonça qu’ il arrivait que des clients de la vieille grille évoquent encore le souvenir de la Scala!Venant de sa part, c’était un grand compliment.

Depuis Maurice a pris une retraite ô combien méritée, mais « la vieille grille » existe toujours! Si ça vous tente, allez sur internet, à cette enseigne, vous ne le regretterez pas.

alezralavieillegrille.jpg

*

      

Publié dans ALEZRA Maurice | Commentaires fermés

 

SAUVONS NOS ECOLES ! |
On nous prend pour des cons! |
En construction |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Délices et Saveurs
| La légende de Fecinu
| laroquebrou