HEISSE Alain

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 3 novembre 2008

 *

HEISSE Alain

*

     alainheisse1.jpg    

Notre bel Alain!!. 

*

Le 27 03 12016- Reçu de Guillaume GOUAS, cette triste nouvelle, d’un ami, d’un frère de toujours!

HEISSE Alain Hommage d'un mi, Gillaume GOUAS

*

Avec Alain, on ne s’est pratiquement jamais perdus de vue, ces dernières années. 

Alors, on peut dire qu’il n’a pas changé: play boy, tombeur de « nanas « , (voir la description qu’en fait Anne Marie WEILER!), à l’époque, se baladant, sans complexe, dans un énorme bleu de travail, qui n’était, d’ailleurs, pas bleu, mais rose ou quelque couleur d’approchant, style DIOR, ce qui n’est pas le cas sur la photo, un esprit titi et gouailleur, adepte du verlan, déconneur..  Bref, qu’on en juge par la bafouille qu’il vient de nous faire parvenir, et que je reproduis le plus fidèlement possible, avec, comme avertissement: « attachez vos ceintures! » Car, si vous n’avez pas de décodeur pour tout piger, tant pis pour vous! Que dire d’autre? Ah oui! Qu’on l’adoooooore!!   

                                                                     * 

                                alainheissequelquemois.jpg

                             Alain, à ses débuts à la Scala! Déjà tombeur,non?

*

Aventures et rencontres des années 1962-1977, périodes « scaliennes », témoignage d’un temps peuplé d’aventures et d’Amitiés…

Rencontre, aussi, de la STAR ANNE MARIE W. Belle, précieuse et Mondaine, chevauchée de son Austin Cooper, qui dégageait un « aura » d’envie de se rencontrer et peut-être plus?…  Autour d’elle, beaucoup de « CHAUDINS », Béru et d’autres compères, meublant le lieu-dit « la Scala ».

Les frères ZURINI, Gabi et Manou, dont le père, écologiste avant tout le monde, tenait un boui boui végétarien, à côté de la Scala. Je veux parler de Pâris, maître des légumes, des pâtes et du riz complet!

Parmi tous les personnages de la Scala, je citerai Vitold, maître des échecs, avec l’effet d’une personne venue d’ailleurs.

Mais quand on parle d’ailleurs, il faut citer, le « maître grand guitariste », Robert GRETCH, misogyne puissance 10, grand adepte de Chet Atkins, guitariste U.S., particularité de la musique « country », « Gibson », « Gretch ».. Robert, il avait toujours sa bible dans la tête et nous récitait des écrits de Loftcraft, à savoir à L’HUNOSPRESCHLECHEN LUNTEN DE VON JUST. Au bas des 6000 marches, règnait la Créature encapuchonnée qui bêle dans la Crypte de HAGAÏ. NIERLATOTEPE, fils de GOLGOTA DIEU de toutes choses (et autres horreurs!) C’était, à lui tout seul, un savant de l’ au delà, appuyé d’une grande misogynie. 

Parmi tous les chaudins de la Scala, d’autres se détachaient, en « Lamborghini » : Michel FENEU. En plus, des restes d’ existentialisme, comme le baron Eugelico DI LIMA, appelé aussi « bagouse ». (par Jacky, ndld.) Effectivement, à chaque doigt, il portait deux ou trois bagues, toujours une canne à la main, dont il m’avait appris que c’était un fusil et que, de temps en temps, de sa chambre d’ hôtel, à Montparnasse, rue Bréa, il se faisait un festival de bouffe de tir aux pigeons qu’il dégommait avec sa canne…Il m’avait aussi appris à peindre, lui même peintre venu d’une autre planète, je dirais donc du  »sur Dali » et non du « sous Dali »!

La Scala, pour moi, c’était toujours un repère, une boussole, un point de mire « ‘germano-pratin », pour se rassurer de soi, de téléphoner de New York, en 1966, et d’écouter la voix de Denise ou Jacky, dans un fond d’ambiance qui avait quelque chose de rassurant, de fraternel, en tout cas d’ authentique!

Un soir, que je tenais le zinc de la Scala, les « tôliers », Denise et Jacky étaient partis au cinéma, en amoureux. J’étais donc là au service des copains, des chaudins, des mondains et des riens, les riens qui nous étonneront toujours, en nous prouvant qu’ils sont plus que rien! Et hop, j’offris une tournée de la part de Denise, parmi lesquels Dédé FITOUSSI, Manou, Gaby, Etienne (BERTHELOT).. etc etc etc… 

Roger DELVOYE, merveille de guitare classique! Ne pas oublier tous ceux qui « meublaient » nos soirées: MOUSTIQUE, BREL, FERRE, NINÖ, Jean FERRAT, Jacque SAMMY, Lucien FOUCART, Robert NYEL, Pia COLOMBO, Maurice FANON, COLUCHE, Francis LEMARQUE, Félix LECLERC, Charly VITTMAN… Et nos « copines », Anne Marie (WEILER), Jenny (COHEN), Danielle (PREVOST), Lise (BELIN), Janine et toutes les autres……….

et…. DENISE, bien sûr!! (avec un coeur!)

Plein de bisous!!

Alain HEISSE

                      aheissecraiesaupontdesarts.jpg

          Début années 60. Alain faisant des « craies » sur le Pont des Arts

         en compagnie de son éternel complice, Robert GRETCH (à gauche)

   *

Le 07 04 2016-Dernier hommage d’un ami d’Alain qui n’est jamais venu à la Scala, mais qui mériterait d’y être venu!

*

HEISSE Alain Hommage Guillaume

Publié dans HEISSE Alain | Commentaires fermés

 

SAUVONS NOS ECOLES ! |
On nous prend pour des cons! |
En construction |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Délices et Saveurs
| La légende de Fecinu
| laroquebrou