• Accueil
  • > Archives pour novembre 2017

ALAIN O.A.S.

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 26 novembre 2017

ALAIN O.A.S.

ALAIN OAS

*

Un beau soir de 1961, rapplique un certain ALAIN, étudiant à la fac de JUSSIEU et dont nous ne connûmes jamais le nom de famille! Á cette époque, la Scala n’avait pas encore pris sa vitesse de croisière. (Je crois en avoir déjà parlé). Seulement quelques gratteurs de guitare, joueurs d’échecs et dragueurs de filles étaient déjà présents. Dès l’arrivée d’ALAIN, on comprit très vite que le jeune garçon avait un dada obssétionnel: l’Algérie française. (D’où le surnom d’O..AS., que je lui attribuai très vite) Il est vrai que l’Organisation de l’Armée Secrète commençait à secouer la France et diviser les français! Alain, au demeurant sympathique, plutôt beau garçon et de ce fait, très apprécié de la gente féminine, tomba-t-il dans le piège d’une mode extrémiste qui sembla toucher, à l’époque, quelques très jeunes étudiants? Toutefois,  Car les invectives exprimées avec une certaine violence verbale par le garçon, ne trouva que peu d’écho, auprès des (déjà) habitués, qui répondaient par un sourires narquois, ce qui attisait davantage l’envie  d’ Alain! de convaincre son entourage! Cela dura un bon bout de temps.  Alain dût sentir qu’il n’aurait jamais aucune chance de se faire des adeptes à la Scala! Contre toute attente, il commença à s’intéresses à ce qui se passait autour de lui, musique, chansons, échecs et même flirt! Bref, petit  petit, il se transforma à tel point qu’devint, peut être sans s’en rendre compte, en un habitué modèle et à temps plein! On oublia même ses débordement du début.  

Cela me fait penser à notre grand ami Robert GRETCH (voir ce nom) qui déclare dans ce même blog:

GRETCH Robert déclaration Je pense que l’astucieux Robert GRETCH décrit assez bien ce qui ressemble à  le petite histoire d’Alain OAS. et de sa transformation spectaculaire dans le cadre de la Scala!  

P.S. N’imaginons pas pour autant, que la Scala, même à ses débuts, ait pu occulter tant soit peu, les problèmes venant de l’extérieur, de caractère social, politique ou autre! Cela se faisait avec le respect de son interlocuteur. Denise et moi y avons toujours veillé avec beaucoup d’attention!

 ,

 

Publié dans ALAIN O.A.S. | Commentaires fermés

HABIB

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 5 novembre 2017

*

HABIB

habib

Ah, ces fameux surnoms ou prénoms, orphelins d’un nom de famille, nous privant d’une identification sérieuse d’ex habitués, qui ont pourtant marqué suffisamment la Scala, pour qu’on s’en souvienne encore! (Phrase un peu longue, mais qui reflète une fois de plus, mon regret de ne pas avoir été plus prévoyant sur ce sujet!)

HABIB était, dans le début des années soixante, pensionnaire de la Post-cure, (établissement réservé aux étudiants convalescents et souvent évoqué ici-même). La Post-cure nous apporta, dès les premiers jours, une « clientèle » (!) d’étudiants divers et pour la plupart, à forte personnalité. HABIB était de ceux là. Comme le rappelle  Gabriel   ZURINI (voir ce nom),  HABIBil était comédien, par conséquent, un artiste. L’ambiance de la Scala lui allait comme un gant! En plus, plutôt beau « mec », (la photo, ce n’est pas lui, mais c’est un peu comme cela que je le vois aujourd’hui), il possédait l’art de la communication, ce qui fait qu’il plaisait naturellement à une majorité d’habitués et surtout aux filles! Il traîna son charme à la Scala pendant plusieurs années! Ponctuées souvent par de grands éclats de rire, auxquels je participais sans me faire prier!

Ce serait super sympa si HABIB tombait sur cet article et se reconnaisse! 

Publié dans HABIB | Commentaires fermés

 

SAUVONS NOS ECOLES ! |
On nous prend pour des cons! |
En construction |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Délices et Saveurs
| La légende de Fecinu
| laroquebrou