• Accueil
  • > Archives pour décembre 2016

BEDARD Hubert

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 16 décembre 2016

*

BEDARD Hubert

BEDARD Huber

Personnage international, l’un des plus grands facteurs d’instruments et remarquable musicien. Nous le découvrîmes, grâce à Gabriel ZURINI (voir son nom), qui fabriquait déjà des instruments rares, ainsi que Pierre DUMOULIN (voir son nom) qui travailla avec Hubert DEDARD!

BEDART Hubert

Publié dans BEDARD Hubert | Commentaires fermés

Chanteur anonyme

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 12 décembre 2016

Chanteur anonyme

Chanteur anonyme

Qui me connait?

Anonyme veut dire « Sans nom« !

Quatre éventualités:

La première, c’est que la personne cache son nom.

La seconde, c’est que les autres ne connaissent pas son nom!

La troisième c’est que les autres ont oublié son nom!

La quatrième c’est que les autres n’ont  jamais su son nom!

Ne cherchez pas, c’est la quatrième éventualité qui est la bonne!

Ce chanteur anonyme a rappliqué à la Scala au cours de l’années soixante quatre! Comme il n’y avait pas encore de scène, il s’est assis à un table et s’est mis à chanter à capela! des chansons loufoques à l’instar de XHEMIL, Serge MALYANE ou Bernard DOUBY (voir ces noms) !Petit à petit, il est devenu un presque habitué à part morcelée! Un beau(!) jour ou plutôt un beau(!) soir il n’est plus revenu. Puis on l’a oublié et on ne sait ni comment ni pourquoi cette  photo s’est retrouvée sur un mur de la Scala où elle est restée  de très longues années!

 Puisque la Scala est « retrouvée », qu’il en soit pareillement pour ce chanteur anonyme, dont, cas extrêmement rare, dans les anales de la Scala, on ne connait ni le nom ni le prénom et même pas un surnom!

Alors, à vos ordinateurs!

Publié dans Chanteur anonyme | Commentaires fermés

DUMOULAIN Pierre

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 12 décembre 2016

*

DUMOULIN Pierre

*

Il y eut, parfois, à la Scala, la venue de quelques personnages qui, manifestement n’étaient pas dans les normes de l’habitué-type, où primait le baladin, le gratteur de guitare, le folklov, le dragueur (gueuse) ou le simple « spectateur »! Ces personnages hors norme et inhabituels, pouvaient être des réalisateurs, des peintres, des écrivains ou tout autres choses! Ils se distinguaient des habitués « normaux » par le simple fait qu’ils étaient déjà des gens connus à ce moment là. Cela apportait, à la Scala, un plus non négligeable, dont l’habitué classique en sentait presque comme un parfum de fierté! Non pas que ce derniers en fusse pour autant diminué dans sesr valeurs personnelles! Mais parce que cela lui apportait, peut-être, quelque chose de nouveau, 

Pierre DUMOULIN fit partie de ces personnages, dits « au dessus de la mêlée ». Sympathique, racé, intellectuel et pétri de simplicité, il vint à la Scala au cours de l’année 1964.

Voici comment Gabriel  ZURINI (voir son nom) en parle:

DUMOULIN Pierre

J‘eus, moi-même,  l’occasion et la chance d’avoir, à plusieurs reprises, avec Pierre DUMOULIN, des conversations à battons rompus, qui ne parlaient pas forcément que de musique ou d’instruments anciens. Il avait le don agréable de raconter des anecdotes de sa vie qui étaient loin d’être tristes! C’était aussi cela, la Scala: un mélange de « décoonages » , de sentiments amoureux, d’esthétisme et d’échanges culturels!

C’est pour cela que, comme, Gabriel ZURINI, je garde de Pierre DUMOULIN, un excellent souvenir! 

*

 

Publié dans TOUS LES ARTICLES PARUS | Commentaires fermés

SEIGELSTEIL Jean Baptiste

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 10 décembre 2016

*

SEIGELSTEIL Jean BAPTISTE

*

SEIGELSTEIL Jean Baptiste

Une fois de plus, notre ami GERMINAL (voir ce non) »se souvient »! J‘ai l’air de quoi, moi? D’autant plus que ce n’est pas la première fois qu’il me sauve la mise, question mémoire! Le mieux, c’est de lui téléphoner.  

 » Allo Germinal? » 

« C‘est toi Jacky! Je reconnais ta voix »

 » Flûte! Si je voulais te faire chanter, bonjour l’anonyme! Je ne te dérange pas? »

  »heu…, non! Je suis en train de faire des crêpes. Mais pour toi, j’ai tout le temps« .

  »Je voudrais te demander si Jean Baptiste SEIGELSTEIL, dont tu parles sur le blog, est bien venu à la Scala?  Car je ne me souviens pas du tout du personnage ni de son nom!

« Bien sûr qu’il est venu! C’était à la fin des années soixante. Il fréquentait la Scala, en même temps que DARY, JOLI COCO,et moi. Il se partageait entre la Scala et la Mouff, le théâtre du même nom et les cinq billards, Il était « diseur de poésie ». Il participa aussi à quelques événements artistico-culturels, notamment dans  le cadre du BUS!

« « Quel genre de personne c’était? »

« Plutôt bizarre. » 

« Et pour le physique, il était comment? »

 « Plutôt quelconque.« 

Pour une fois, je ne suis pas fier de moi!Mais, après tout,  sans vouloir « faire du chiffre », l’essentiel, n’est-il pas que le dénommé Jean Baptiste SEIGELSTEIL soit vraiment venu à la Scala, avec ou sans mon accord? De toute façon, celui de l’ami GERMINAL suffit amplement!

Publié dans SEIGEJSTEIL Jean Baptiste | Commentaires fermés

« AFRIQUE » (pére)

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 8 décembre 2016

« AFRIQUE » (père)

*

J’ai déjà parlé du fils (voir son sobriquet) qui marqua, à sa façon, la Scala! Mais je ne peux m’empêcher de parler du père, C’était un homme grand et « bien de sa personne ». Il était venu à la Scala, pour contrôler (!) les relations de son fils et, au demeurant,  la bonne tenue morale de la Scala. (sic) Cependant, très vite, nous avons sympathisé. Il était très cultivé. (C’était un instituteur très laïque!) Il avait pris l’habitude de venir boire un rouge (ou plusieurs), debout devant le comptoir. Et moi, assis derrière (le comptoir). Nous parlions à bâtons rompus de tout et de rien. Détail important:   Comme toutes les fins d’après midi, Roger DELVOYE (voir son nom)  donnait ses cours de guitare à la cave. Á un moment donné, je sers un autre verre à AFRIQUE père, Celui ci se rapproche pour s’en saisir. La trappe qui menant à la cave était malencontreusement restée ouverte!! Le pauvre AFRIQUE père, disparut brutalement de ma  vue et tomba carémment  sur Roger, en train de donnait son cours de guitare!  Le premier moment de saisissement passé, je me précipite dans la cave, où, miraculeusement, je trouve AFRIQUE père quasiment indemne, mais un peu secoué! Ouf!

Alors, dans un geste de solidarité vinicole, je lui présente un énorme verre , en lui disant:

 » Buvez ce cognac pour vous remonter!  » 

Hilarité générale et péripétie qui fut longtemps commentée, même par ceux qui ne l’avaient pas vécue!   

P.S. Cela se passait aux débuts de la Scala! Cet incident me permit de changer la trappe située à même le sol, en une porte verticale et de la déplacer de l’autre côté du comptoir à un endroit moins dangereux !

Publié dans "AFRIQUE (père) | Commentaires fermés

TEKIELSKI Béatrice

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 8 décembre 2016

*

TEKIELSKI Béatrice

mama béa

*

C’est curieux, comme la plupart du temps, j’ai occulté, malgré moi, quelques habitués ou pseudos! Heureusement que des potes ,tel GERMINAL, (voir son nom) ont  su, à maintes reprises, ranimer la flamme de mes souvenirs! C’est le cas de Béatrice TEKIELSKI, qui vint, en effet, autour des années 70! En plus d’être déjà, à cette époque, un éminent artiste (eh oui et oui!), GERMINAL connaissait pratiquement tout le monde à la Scala et ailleurs! C’est donc lui, qui, récemment m’a (ré) affirmé que mama BEA y était bien venue! Pour moi, Béatrice TEKIELSKI, oui, mais pas mama béa, dont je reconnais que j’en avais entendu parler.

Alors tout est bien qui commence bien!

Voici quelques notes sur mama béa, qui, je l’espère, me réhabiliteront, du moins, en partie!

TEKIELSKI Béatrice 

Publié dans TEKIELSKI Béatrice | Commentaires fermés

 

SAUVONS NOS ECOLES ! |
On nous prend pour des cons! |
En construction |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Délices et Saveurs
| La légende de Fecinu
| laroquebrou