LUXURIAMALDONNE Dane

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 21 avril 2015

LUXURIAMALDONNE Dane

*

dane

Oui, je sais! Ce nom vous parait, pour le moins, surprenant, voire improbable! Mais vous savez, les artistes ont quelquefois des idées qui ne sont pas forcément comprises par le gros de la troupe. Comme vous n’en faites pas partie, je vous donne l’explication: Dane, pour des raisons qui lui sont propres et certainement louables, n’a pas voulu paraître sous son vrai nom de famille. Dont acte! 

Accrochez vous et lisez, vous comprendrez mieux le personnage!

Dane les gens vont.*(Suite)

S

Dane les gens vont page 136

(suite)

Dane les gens vont page 137

 

Ces pages sont extraites d’un livre (formidable) que Dane a écrit en 2006.

Dane livre

Il révèle, à travers une auto biographie à la fois cruelle et drôle, ses évidentes qualités d’homme libre mais souvent blessé, face à un monde qui devient de plus en plus profondément matérialiste. Mais il n’est pas qu’écrivain. Peintre et sculpteur, il est constamment à la recherche d’une signification de ces arts, en parallèle avec une recherche sur lui-même. En cela, il pense être un des derniers « romantiques ». Il révèle aussi, et c’est important, sa rencontre, tout à fait par hasard, avec la Scala et le changement de sa vie qui s’ensuit! C’est d’autant plus sincère, qu’en 2006, le projet du blog n’existait pas encore dans les méandres de mon cerveau!  

Dane fit partie des pionniers de la Scala, en ayant, peut-être inconsciemment, le désir d’avancer imaginairement la date  d’ouverture de ce lieu, dans le temps, comme pour affirmer encore plus son ancienneté en tant qu’habitué! En réalité l’ouverture de la Scala se fit en 1960 et non pas en 1959! Dane me le fait, d’ailleurs, savoir dans la dédicace de son livre:

Dane Dédicace

Dane décrit ensuite notre rencontre par hasard (l’était ce vraiment?) à Vézénobres, des années après la fermeture définitive de la Scala!

Dane page 129

 dane florilège page 1

dane florilège page 2

Puis nouvelle rencontre avec Dane, il y a   quelques jours, à l’occasion d’une inauguration à Vézenobres. Après les effusions des retrouvailles, j’ai réalisé, avec horreur, que j’avais complètement oublié de le mettre sur le blog!

Heureusement, c’est chose faite! Le prétendu hasard fait bien les choses, non? 

Bienvenue à l’un des plus anciens habitués de la Scala!

   

Publié dans LUXURIAMALDNNE Dane | Commentaires fermés

MASSEBEUF Jacques

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 9 avril 2015

*

MASSEBEUF Jacques

massebeuf jacques

*

C’est bien simple. Nous avions le même prénom, la même passion pour la chanson et pour ceux qui l’écrivaient, la composaient et l’interprétaient, nous exercions le même métier (enfin presque)  et surtout, nous étions comme deux frangins qui s’aimaient beaucoup! Pourtant, nous nous voyions assez peu, chacun ayant son petit coin à gérer. LPort du Salut, boite mythique très appréciée des artistes et d’un public o combien averti, c’était plutôt un grand coin. Non pas seulement par sa taille, car il était d’une dimension plutôt moyenne, mais par le rayonnement que son chef (d’oeuvre), Jacques MASSEBEUF, lui avait fait don!  

massebeuf jacques port du salut

Pourtant, avec mon petit coin, j’avais, avec Jacques, des tas de choses en commun et disons, un peu le même regard sur le monde. Ainsi, nous n’avions pas forcément besoin de nous voir pour apprendre sur nous ce que nous savions déjà! Certes, il nous arrivait parfois de nous rencontrer physiquement (en tout bien tout honneur!) et même de parler « métier ». Mais ce n’était pas l’essentiel de nos rapports! (en tout bien..) Il m’arrivait aussi de lui envoyer, en catastrophe, un de nos habitués-musicien ou chanteur pour remplacer un artiste déficient! Mon ex partenaire Jacques DEBRONCKART qui lui, était loin d’être déficient, surtout en ce qui concernait son talent, fut un fidèle habitué du Port du Salut. Mais ce n’est pas moi qui l’envoyai chez Jacques MASSEBEUF. Il y alla bien tout seul! Au fait, vous ne trouvez pas qu’il y avait beaucoup de Jacques parmi nous ? Sans oublier que le Port du Salut était (et est toujours) situé rue Saint Jacques!

Voila, je n’ai rien d’autre à ajouter sur Jacques MASSEBEUF. Si ce n’est qu’il fit partie d’une communauté exceptionnelle de tenanciers de bistros et d’artistes dans  un quartier qui n’aurait pas été le même s’il en eut été absent! Et ce ne sont certainement pas les innombrables artistes qui sont passés chez lui qui me contrediront! D’autant qu’une bonne partie venait aussi chez nous!

Petit détail pour finir: je n’ai jamais connu  Jacques MASSEBEUF autrement qu’avec sa moustache noire et sa casquette blanche! 

Un grand personnage, je vous dis! 

Publié dans MASSEBEUF Jacques | Commentaires fermés

 

SAUVONS NOS ECOLES ! |
On nous prend pour des cons! |
En construction |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Délices et Saveurs
| La légende de Fecinu
| laroquebrou