• Accueil
  • > Archives pour octobre 2014

DACLON André

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 31 octobre 2014

DACLON André

*

Nous tenions absolument à présenter André, mari d’Huguette DACLON (voir ce nom) pour plusieurs raisons. D’abord, par ce qu’il fut, (ainsi qu’Huguette), un ami de notre famille, bien avant que la Scala n’ouvre ses portes! Ensuite, qu’il fut, (ainsi qu’Huguette), un fidèle habitué de la Scala. À l’ouverture de notre boite, le couple avait émigré du quartier de Saint Germain des Prés pour venir nous soutenir dans notre nouvelle aventure. Dans les années 40-50, (ils étaient un peu plus âgés que nous) ils avaient traîné leurs guêtres dans ce quartier mythique, passant de folles nuits à danser le be bop ou le jitterbug au Tabou ou au Vieux Colombier, au son des musiques de Claude LUTER, Sydney BECHET ou Maxime SAURY! Ils avaient connu Boris VIAN, Juliette Gréco, Anne Marie CASALIS et bien d’autres personnalités qui passaient leur journée au Flore et aux deux Magots et leurs nuits dans les Caves!

daclon andré Rue_Dauphine_le tabou

Attiré par les fastes de la vie germanopratine, j’avais, moi-même, débarqué, un beau soir, dans ce quartier. C’était le premier janvier 1950! Dans mon NICE natale, j’en avais rêvé plus d’une fois!  C’est à Saint Germain que Denise et moi avons « poli » nos premières armes parisiennes. Comme les DACLON nous avons, aussi, émigré de ce quartier pour « tomber » dans un autre, qui n’était pas mal, nom plus!

Pour en revenir à Huguette et André, nous avons compris que nos deux histoires, presque similaires, (excepté les danses nocturnes) nous avaient encore plus rapprochés! Qui dira que le destin est aveugle? Le côté curieux, c’est que l’on sentait (déjà) une certaine nostalgie dans les yeux des plus jeunes habitués, quand, à la Scala les Daclon  se laissaient aller à égrener  quelques souvenirs d’une période de leur vie qui était pourtant si proche!

André DACLON s’en est allé, il y a quelques années, en apportant ses souvenirs exceptionnels de Saint Germain des Prés, avec la discrétion et l’humilité qui sont souvent l’apanage des gens simples et vrais.

A notre connaissance, Huguette a toujours bon pied bon œil!

Publié dans DACLON André | Commentaires fermés

BRUNI Giovanni

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 29 octobre 2014

BRUNI Giovanni

*

Il est rare que les membres d’une même famille se ressemblent, surtout entre frères et soeurs. Ce ne fut pas, non plus, le cas de Giovanni, dont le frére, Ciro BRUNI (voir son nom), danseur et chorégraphe professionnel, a été, à la Scala et en dehors, un personnage hors du commun. Ils sont venus ensemble pendant des années, au cours desquelles nous eûmes l’occasion de constater, bien amicalement, leur différence. Autant Ciro était extraverti, avec un caractère fantasque, indéchiffrable, voire abstrait’, à la limite d’une folie qui se voulait « créatrice », autant Giovanni semblait toujours être l’ombre de son frère! Cela se constatait aussi physiquement. Ciro, pas très grand, au corps musclé de danseur, était constamment speedé, tel une pile de mille volts! Giovanni était plus grand. Cela ne l’empêchait pas de rester généralement effacé, voire absent, quand son frère, toujours avide de débattre, monopolisait l’attention des autres habitués, par des propos sur l’art, souvent, il faut bien l’avouer, incompréhensibles. Pourtant, il arriva quelque fois que Giovanni aborde avec Denise ou moi-même, (rarement avec d’autres habitués, excepté, peut être, Gabriel ZURINI), une conversation mais jamais sur l’art de la danse. De ce fait nous ne savons pas, aujourd’hui,  quel a été le rôle de Giovanni dans la carrière de Ciro, s’il y en eut jamais un! Cela reste un mystère pour nous.

Nous n’avons, récemment rien appris sur l’éventuelle participation de Giovanni à la carrière de son frère Ciro! Cela est dommage pour nous, car nous avons toujours eu pour lui, une réelle sympathie et le regret de ne pas l’avoir mieux connu.

C’est aussi pour cela que nous n’oublions pas sa présence, même si elle fut discrète l          

Publié dans BRUNI Giovanni | Commentaires fermés

BALI Monsieur

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 25 octobre 2014

BALI Monsieur

*

« Monsieur » BALI fut un homme important dans le quartier de la Contrescarpe. En tout cas pour nous! Plus âgé que les habitués, il venait néanmoins faire, de temps en temps, une partie d’échecs à la Scala. J’ai dit « de temps en temps », pour la bonne raison qu’il tenait un restaurant, au coin des rues Thouin et Descartes, qui s’appelait « Le Volcan« !

BALI le volcan

Monsieur BALI, dont nous n’avons jamais su le prénom, était d’origine grecque! Et, bien sûr, il confectionnait d’excellentes spécialités issues de son magnifique pays d’origine, la Grèce. L’amour commun pour ce pays nous rapprocha beaucoup, au point que Denise et moi incitâmes la « clientèle scalaesque (!) à fréquenter le Volcan, qui, de surcroît était particulièrement bon marché et près de chez nous! Monsieur BALI, qui n’était pas en reste, nous « envoya », lui aussi, un maximum de ses clients. Cela occasionna un va et vient réciproque qui dura tout le temps de la Scala! Je ne compte plus les fou-rires et chants pendant les repas, où tout le monde se connaissait et qui amusait ou étonnait les touristes de passage. Et monsieur BALI qui, indulgent et ravi, nous laissait déconner à satiété! Ce fut un bel exemple de « fraternité » entre « commerçants » d’un même quartier, que nous ne pouvions pas passer sous silence! 

Le Volcan existe toujours mais sont-ce les descendants de monsieur BALI (car il avait une belle famille) qui ont pris la succession du paternel? Je n’ai pas (encore)  eu la curiosité de m’en informer.

Peut-être que quelqu’un le fera pour nous?   

Publié dans BALI Monsieur | Commentaires fermés

FOTI Candida

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 19 octobre 2014

FOTI Candida

*

Candida Foti

*

FOTI Candida témoignage personnel 1

FOTI Candida témoignage personnel 2

*

Chère Candida!

Comme je te l’ai dit par mail, « je ne vois pas ce que je pourrais ajouter à ton témoignage »  qui est un vrai travail (et avec beaucoup de coeur) de journaliste pro, ce que tu fus, d’ailleurs et que tu es toujours ». 

Nous recevons cela, n’en doute pas, avec beaucoup d’émotion et, disons le, d’ amicale fierté.

Bienvenue sur le blog!

Publié dans FOTI Candida | Commentaires fermés

PABLO et ILSA

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 9 octobre 2014

PABLO et ILSA

*

Ils arrivèrent à la Scala au cours de l’année 1964, amenés par Peter KAISER. Nous fûmes frappés, dès l’abord, par la gentillesse et, disons le, par la beauté de ce couple allemand. Lui, grand garçon à l’allure distinguée et elle, belle fille blonde au « look plutôt canon », comme on dirait aujourd’hui et au sourire quasi permanent. Avec cela, une connaissance de la langue française presque parfaite. C’était d’autant plus surprenant qu’ils affirmaient être venus à Paris, surtout  pour appendre à mieux parler le français! Ils devinrent très vite des habitués à part entière, aimant discuter avec les uns et les autres, et avec nous mêmes, surtout avec les artistes et en particulier avec les guitaristes classiques! Je peux dire aujourd’hui que Pablo et Ilsa firent partie de ces « étrangers » qui apportèrent à la Scala  un esprit « Société des Nations », comme l’a si judicieusement fait remarquer notre cher ami Gabriel ZURINI! Grâce à eux et à d’autres, italiens, espagnols, sud américains, israéliens, russes etc, ce fut un vrai bonheur et un enrichissement permanent que d’apprendre à connaître d’autres cultures! Ce qui eut sur nous une réelle influence qui dura jusqu’à la fin de la Scala! Pourtant l’année 1964 avait débuté plutôt mal pour nous, à cause d’une certaine morosité due à la fermeture « administrative » de la Scala dont j’ai déjà parlé par ailleurs! A cet effet, le couple Pablo-Ilsa nous apporta, peut-être sans le savoir, un réel espoir du lendemain! Il resta un bon bout de temps en France et donc à la Scala, en se faisant beaucoup d’amis, notamment la famille ZURINI, Pâris, Gabriel, Manou, Huguette, Michael BOCK entre autres!

J’ai longtemps pensé à Pablo et Ilsa. Une fois de plus, je m’en veux de ne pas avoir retenu leur nom de famille mais j’espère tout de même que quelqu’un aura la bonne idée de nous signaler une piste nous permettant de les contacter

 

Publié dans PABLO et ILSA | Commentaires fermés

 

SAUVONS NOS ECOLES ! |
On nous prend pour des cons! |
En construction |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Délices et Saveurs
| La légende de Fecinu
| laroquebrou