• Accueil
  • > Archives pour novembre 2013

MUSY Jean

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 25 novembre 2013

MUSY Jean

musy jean

*

Si Jean MUSY ne fut pas un habitué à « part entière », il eut la chance d’avoir des amis  qui parlaient souvent de lui  avec une amicale admiration. Et même quand il n’était pas là, il était au moins présent par la pensée! Car dès le début des années soixante, il était déjà un excellent musisien, compositeur, interprète et aussi  arrangeur. Il eut  très vite une certaine notoriété qui dura longtemps.

musy jean                     musy jean 2                      Musy Jean discographie 

Je crois qu’il fut amené à la Scala par Frank THOMAS et qu’il connaissait Johny RECH (voir à ces noms) et quelques autres, avec lesquels il collabora à des travaux de compositions de musiques ou de chansons. Son job de musicien amenait Jean MUSY à fréquenter plutôt la « rive droite ». Ce qui me faisait penser (peut-être à tort) qu’ il n’avait pas l’esprit « rive gauche » ! Bizarrerie ou fragilité des souvenirs, aujourd’hui, j’ai du mal à situer le personnage sur le plan humain! Curieusement, je m’appuie et me reporte davantage sur le regard et le témoignage des autres! Peut-être que l’ami Frank THOMAS ou le copain  Johny RECH viendront m’éclairer un peu plus sur la personnalité de Jean MUSY, que par ailleurs, nous accueuillons avec beaucoup de plaisir, et cela malgré mes absences de mémoire devenues proverbiales!

   

 

 

 

 

Publié dans MUSY Jean, TOUS LES ARTICLES PARUS | Commentaires fermés

MANGEL Baptiste

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 16 novembre 2013

  MANGEL Baptiste

MANGEL Baptiste dans MANGEL Baptiste mangel-baptiste

*

Baptiste MANGEL fit partie de ceux que j’appelais: les fils à papa. (Je le répète, ce n’était pas péjoratif à mes yeux). Son père était un mime célèbre, connu sous le nom de Marcel MARCEAU!

marceau-marcel dans MANGEL Baptiste

Baptiste était un garçon plutôt réservé, au point qu’aujourd’hui, je n’ai pas grand chose à en dire. Lui même, à la Scala, ne parlait pas beaucoup, peut être à l’image du mime qu’était son père! En fait, je n’ai jamais su ce qu’il faisait dans la vie. Notre égérie MOUSTIQUE nous en dira un peu plus sur lui, car elle fréquentait assidument tout ce petit (façon de dire) monde  qui se nommaient PICASSO, VILAR, REGGIANI (voir à ces noms) ou .. MARCEAU! Il est à remarquer que les vrais habitués ont toujours laissé leur « blase » au vestiaire, car il était de mise de ne point tenir compte, voire ne pas  accepter ce que nous appelions pompeusement le « parisianisme », honni, on ne sait trop pourquoi, par une bonne partie des susdits habitués! C’est dire que les f. à p.se sont toujours harmonieusement fondus dans l’esprit de la scala.Y compris Baptiste MANGEL.

Sans  cela, ils ne seraient pas présents sur le blog et dans nos souvenirs!

 *

 

Publié dans MANGEL Baptiste | Commentaires fermés

BLONDIEAU Christian dit « Long Chris »

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 13 novembre 2013

BLONDIEAU Christian dit « Long Chris »

BLONDIEAU Christian dit

Décidément, je n’en ai pas fini avec ce roman picaresque qui me poursuit dans le doute et l’indécision! En effet, comme je l’ai déjà signalé, après la fermeture définitive (je n’aime pas ce mot) de la Scala, j’avais noté sur mes tablettes, le nom  ou plutôt le pseudonyme d’un certain Long Chris, dont, aujourd’hui, je ne me souviens absolument pas s’il est venu à la Scala! Je ne me souviens pas plus de son nom de famille, Christian BLONDIEAU, que j’ai découvert récemment! Certes, comme tout le monde, j’ai entendu parler, par la suite, du personnage, comme ayant fait partie du milieu rock des années soixante-soixante dix, qu’il était un ami de Johny HALLIDAYEt et qu’il avait même fondé un groupe de rock.

 longchrisdaltons11-148x150 dans BLONDIEAU Christian dit

Au début de ma recherche, j’ai cru que Long Chris était venu à la Scala avec notre ami Christian MARCANTETTI, dit « la touffe » (voir son nom). Mais celui ci vient de m’annoncer par téléphone, qu’il ne l’a connu ni à la Scala ni ailleurs! En triturant mes méninges, je me suis souvenu qu’ Ezra BOUSKELA (voir à ce nom), avait écrit des chansons pour HALLYDAY, qu’il avait amené deux ou trois fois à la Scala! Peut-être que Long Chris est venu à ce moment-là. Hélas, j’ai totalement perdu la trace d’Ezra et mon espoir s’est amenuisé comme peau de chagrin!

« Dans le doute, abstiens toi« , dit on. Mais je ne tiendrai pas compte de ce dicton! Car, en dépit de mon absence de mémoire, je fais confiance, sinon  à mon jugement d’antan, du moins à mes tablettes. Et peut-être que, grâce à la bonne fée du blog de « la Scala retrouvée »,  monsieur Christian BLONDIEAU dit « Long Chris », aura la bonne idée de se manifester  pour confirmer ou infirmer sa présence à la Scala!

Publié dans BLONDIEAU Christian dit "Long Chris" | Commentaires fermés

VILAR Stéphane

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 8 novembre 2013

VILAR Stéphane

 

VILAR Stéphane dans VILAR Stéphane vilar-stephane-22 

Stéphane VILAR faisait partie, comme Claude PICASSO (voir à ce nom) et quelques autres, de ceux que j’appelais « les fils à papa » car issus de pères éminemment connus. Dans mon esprit, (comme je l’ai déjà dit par ailleurs), cette appellation de « fils à papa » n’était nullement blessante pour eux, mais provenait de mon envie boulimique  de coller des surnoms à tout le monde. De toute façon, ces fils à papa-là étaient plutôt discrets, bref  tout le contraire d’habitués ayant la grosse tête! Je ne les ai jamais entendus parler une seule fois de la notoriété de leur paternel. Stéphane faisait partie d’un groupe de rock, jouait la comédie, faisait du cinéma et on n’en a jamais rien su! Du moins, sur le moment. En revanche, il s’intéressait pas mal aux musicos qui traînaient par là!

 vilar-stephane-pochette-disque dans VILAR Stéphane

 Groupe dans lequel figurait Stéphane (1969)

Tout cela pour dire que les « fils à papa » étaient loin d’être complexés par la gloire de leur géniteur. En fait, malgré leur statut particulier, les fils à papa se comportaient, à la Scala, comme n’importe quel habitué, chacun fréquentant son petit groupe, parmi lesquels figuraient MOUSTIQUE, Michel MEDA, Christian MARQUANTETTI et d’autres dont je me souviens pas. Moi qui n’ai jamais supporté que l’on puisse adorer béatement une quelconque « vedette », (quoique Jean VILAR et les autres paternels en furent une, à l’époque et que nous les appréciions beaucoup), j’ose avouer qu’il m’arriva d’éprouver secrètement une certaine fierté de la présence à la Scala de Stéphane VILAR et les autres, même si tel père n’était déjà  pas forcément tel fils!

Moralité,  Stéphane, (comme les autres f à p), a sa place dans nos souvenirs! N’est ce pas le principal?                                                                                                                                                           

Publié dans VILAR Stéphane | Commentaires fermés

 

SAUVONS NOS ECOLES ! |
On nous prend pour des cons! |
En construction |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Délices et Saveurs
| La légende de Fecinu
| laroquebrou