• Accueil
  • > Archives pour octobre 2010

MORLIER Jean

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 20 octobre 2010

*

MORLIER Jean

*

morlierjean.jpg

*

J’enrage de ne point avoir toujours de photos de potes, femmes ou hommes, pour enrichir notre cher blog, Il y a ceux qui traînent un peu la patte pour me les envoyer, ce qui est relativement rare! Il y a ceux ou celles que je n’ai pu (encore)  retrouver,  ce qui réduit les chances de résultats car, alors, je ne peux compter que  sur un miracle, c’est à dire, me les procurer par personne interposée! Cela est déjà arrivé! J’espère que ce sera le cas pour Jean MORLIER. Celui ci était très discret à la Scala, excepté pour rendre service à se amis. Il en avait quelques uns ou unes, d’amis! Claude PRECHAC, Lise BELIN et Michel NOIRRET.Voici comment ce dernier parlait de lui: Quelques fois Jean accompagnait . Lise  à la flute traversière pendant son tour de chant. J’aimais bien Jean. C’était un garçon très généreux. Je crois qu’il étudiait l’architecture en plus de la musique.Il lui est arrivé de me prêter sa piaule au petit matin quand il partait aux cours. Je pouvais ainsi bénéficier d’un pieu jusqu’ à son retour! J’y pense encore avec émotion. »

Jean MORLIER était aussi peu prolixe pour parler de son « métier » de chef d’orchestre, arrangeur, compositeur, qu’il exerçait avec beaucoup de talent et qui lui apportait déjà un certain succès. C’est ainsi qu’il collabora avec Serge LAMA (Ballade pour une colombe), ou Etienne Roda GIL (Mon Parno). des gens qu’on connaissait bien à la Scala. Mais rien ne transpirait. C’était cela l’esprit de Jean MORLIER, la discrétion. Il fit, pendant longtemps, une énorme carrière. On apprenait tout cela des années après! Bien sûr qu’on était fiers de sa réussite, dont on entendait parler de loin, mais on aurait préférer la savourer à pleins temps ! J’ai consulté récemment les cahiers de la SACEM. C’est fou le nombre d’oeuvres qu’il a pu sortir! Mais à la Scala, je le répète, c’était surtout l’amitié et des amis qu’il venait retrouver. C’est surtout de cela dont je me souviens.

J’aimerais bien qu’un jour, Jean  nous donne une phote et un témoignage sur ce qu’il vécut dans le cadre de la Scala! 

*

Publié dans MORLIER Jean | Commentaires fermés

ELOI Claude

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 18 octobre 2010

*

ELOI Claude

*

eloiclaudeditlebeauf.jpg

*

A part le fait qu’il était mon beau frère et qu’il l’est toujours, Claude, que je m’obstine depuis des lustres à appeler « le beauf » et-attentions!-pas « le bof », fut et est toujours, un homme brillant, d’une culture phénoménale et à la personnalité plutôt exceptionnelle! Je le dis d’autant plus librement que j’en ai toujours été un peu jaloux. Je me suis amusé, (si je peux dire) depuis des années, à chercher la moindre petite faille sur une chose même la plus  futile qu’il ne connaîtrait pas. Tiens!! Autant chercher du gazon dans le Sahara! En plus, cette façon lumineuse qu’il avait et qu’il a toujours d’expliquer les « choses », avec des mots doctes voire rares ou précieux, un peu le comportement agaçant d’un prof devant un élève idiot! Qu’il fut, d’ailleurs! Pas idiot, mais professeur! Même qu’il clotura sa carrière dans l »enseignement comme directeur d’un lycée, qu’il fut le premier, en France, à appeler « Lycée Georges BRASSENS »! En plus, le voila qui vient labourer dans mes champs de baladin! 

Mais je m’égare, c’est toujours comme ça quand je parle du beauf! Revenons donc à nos moutons, c’est à dire à la Scala oû là, aussi, il pratiqua sa naturelle brillance. Bon joueur d’échecs, leveur de coude hors pair, tombeur de filles inégalable,  tchatcheur philosophique de forums improvisés, bagarreur à ses heures, il ne passa point inaperçu, loin s »en faut! Car le bougre, même s’il chantait faux comme une carpe bavarde, il en connaissait un sacré rayon sur le jazz et les mythes qui l’entouraint! Ce qui fait qu’il arrivait même à fasciner les baladins qui, pourtant, avaient souvent du mal à sortir de leur univers guitareux! Encore aujourd’hui; il est rare qu’un ancien « habitué » n’évoque pas Claude dans ses souvenirs! Puisque je suis dans les confidences familiales, je ne suis pas sûr du tout que le beauf sera content quand il lira ce que je viens de dégoiser sur lui! En revanche, je suis sûr de l’aimer beaucoup, pas parce qu’il est mon beau frère mais parce qu’il est ce qu’il est! Et même si j’ai mis du temps à le coucher sur le blog, cela me fait plutôt plaisir qu’il y soit enfin.

Car il fut, lui aussi, un sacré personnage de la Scala! 

*

eloiclaude1.jpg 

A la Scala dans les années soixante.

* 

 

Publié dans ELOI Claude | Commentaires fermés

IRDELL Johan

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 17 octobre 2010

*

IRDELL Johan 

*

irdeljohan19641.jpg

*

J’espère ne pas avoir esquinté son nom! Johan était un garçon discret. Il ne parlait pas beaucoup, sa guitare le faisait pour lui.

Pourtant il n’était pas musicien professionnel. Il faut dire qu’il jouait de la guitare d’une façon bizarre! Je veux dire par là, issue d’aucune méthode connue. Doigté incertain, position du corps surprenante, style apparemment déconcertant, car venu de nulle part.

Pourtant, quand il jouait, on faisait corps autour de lui, plus par curiosité que par abandon de soi pour sa musique! Je peux dire aujourd’hui  qu’il fit partie des « gratteurs » emblêmatiques de la Scala.

Pourtant, il n’était pas reconnu comme tel, par ses pairs qui le prenaient pour un amateur. Qu’il était, d’ailleurs, puisqu’il faisait un métier dont je ne me souviens pas lequel.

Pourtant, cela ne m’empêche pas, aujourd’hui, maigré tout le temps passé, de penser qu’il a marqué musicalement la Scala.

A sa façon, bien sûr!

C’est pour cela que je m’en souviens encore!

Reçu ce commentaire de ISSELIN Bernard, (que nous ne connaissons pas), le 04 11 2011.

Cela,  avec une certaine émotion!

irdelljoancommentairebernard.jpg

 

Publié dans IRDELL Johan | Commentaires fermés

LEGRAND Jean

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 17 octobre 2010

*

LEGRAND Jean

*

legrandjeananimateur.jpg

*

Jean LEGRAND était un animateur connu dans les années soixante. Entre deux tournées, il venait à la Scala. Nous partagions notre joie de vivre et les rigolades ne manquaient pas! C’était un homme très disponible en toutes occasions et il lui arrivait, parfois, de me « mettre dans le coup » de l’une de ses prestations professionnelles. Un jour, il me demanda, ainsi qu’à Michel NOIRRET, de faire partie d’un jury, à l’occasion d’un concours de « body building » (on ne disait pas comme cela, à l’époque). Cela se passait sur la plage des Sablettes, du côté de Toulon. (D’oû la dédicace du dessin). Sans vraiment se moquer des hommes musclés qui participaient à ce concours (« Monsieur Côte d’Azur », si j’ai bonne mémoire), on s’est franchement marré, tous les trois, avec l’ami NOIRRET, pince sans rire éprouvé et reconnu, qui fit des réflexions salaces et à double sens qui n’étaient pas forcément compris par les intéressés!! Longtemps après, à la Scala, on évoquait encore ces trois jours, en faisant profiter les habitués ravis de nous entendre rajouter des détails que l’on emplifiait un peu au fur et à mesure des soirées qui passaient!

C’était cela, aussi, la Scala, des franches rigolades pour rien ou pas grand’ chose. C’est surtout ce que je retiens aujourd d’hui  de Jean LEGRAND!

Et je l’en remercie!

*

PS. Nous partagions, aussi l’amour et le respect  pour les artistes, connus ou pas et bien d’autres choses, encore!   

Publié dans LEGRAND Jean | Commentaires fermés

DORLIER Jacqueline

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 14 octobre 2010

*

DORLIER Jacqueline

*

dorlierjacqelineetvaremichel.jpg

*

Jacqueline DORLIER a fait un passage à la Scala pendant la période du café théâtre. Elle était une bonne comédienne en herbe et eut des critiques honorables , dans la pièce de Clara MALRAUX, « l’impermanence« , mise en scène de Yves LAURENT. et également interprété par Michel VARE. (sur la photo). Assez réservée par rapport à l’ambiance un peu débridée de la Scala, elle appréciait néanmoins les chanteurs-habitués qui s »y produisaient après le spectacle.Mais elle ne s’est jamais vraiment liée avec eux! Ce qui n’empêchait pas sa sympathie naturelle qu’elle n’osait, au fond, avouer.

Après des recherches sur internet, il ne semble pas qu’elle ait continué une carrière même réduite, car son nom n’est pas mentionné! Si c’est le cas , nous  regrettons beaucoup qu’elle n’ait pas « percé » dans le théâtre. Manque de chance? Destin injuste? « Qui le sait », comme dirait l’autre!

En tous les cas, nous gardons d’elle, un souvenir agréable!

Et si un jour elle passait par là…..

*

dorlierjacquelineetvaremichel.jpg

*

 

Publié dans DORLIER Jacqueline | Commentaires fermés

SEVRES Jean-Paul

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 14 octobre 2010

*

SEVRES Jean Paul

*

jeanpaulsevres2.jpg

*

Agréable surprise, voici ce que nous recevons de Jean Paul (01 02 2011):

sevresjeanpaul2.jpg

*

Ah, Jean Paul SEVRES! Phénomène parmi les phénomènes qui passèrent à la Scala! Il en fut incontestablement le leader. Et toutes catégories! Ce que nous avons puisé sur lui, via internet, ne nous démentira nullement! Car, hélas, nous l’avons totalement perdu de vue, depuis ces folles années soixante, années, bien sûr, de ses débuts. A la Scala et probablement ailleurs, il éprouvait un rare plaisir à se considérer comme le « roi du bide » et le faisait savoir, au point d’en faire sa marque de fabrique. Etait il vraiment si « mauvais », quand il débitait des sketches dont on ne pouvait, souvent, déceler ni le moindre sens ni la moindre logique! On riait, non pas de ce qu’il disait, mais de voir dans les yeux des nouveaux venus, la consternation, voire la moquerie évidente. Mais, imperturbable Jean Paul, continuait son chemin, apparemment seul au monde et  convaincu de sa « qualité » de roi du bide »! Peut-être pensait-il que c’était cela, avoir du succès:dérouter le public! Cela restera pour nous toujours un mystère!

Mais nous gardons de lui, surtout, le souvenir d’un personnage néanmoins très attachant et qui avait paradoxalement beaucoup de copains fidèles, Coluche, Philippe Gilles, Jacques SAMMY, (et moi-même, car il m’amusait beaucoup), pour n’en citer que quelques uns!  

Il est intéressant, pour nous qui l’avons bien connu, de le voir confronté à l’histoire, notamment au travers de WIKIPEDIA internet: 

*

jeanpaulsevresbio.jpg

*

sevresjeanpaul.jpg

*

PS. Jean Paul n’avait aucune parenté avec Christine SEVRES, que nous avons bien connue et qui fut la femme de Jean FERRAT, qui vint lui même, à ses débuts, quelquefois à la Scala!

*

Le 16 11 2011-Reçu de Jean Paul SEVRES

sevresjeanpaul1.jpg

Cliquer pour agrandir

Publié dans SEVRES Jean-Paul | Commentaires fermés

DAUTIN Yvan

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 12 octobre 2010

*

DAUTIN Yvan

*

dautin13.jpeg

*

Je suis quelqu’un d’honnête! Je ne me souviens pas d’ Yvan DAUTIN. Pourtant, j’en ai souvent entendu parler. Une sacrée pointure dans la chanson de ces années contestataires, cet Yvan là! Non, là, vraiment, c’est le vide dans mes souvenirs. Seulement, voila: plusieurs copains m’affirment, de manière à fortement me troubler, qu’il est venu et pas qu’une fois, à la Scala. Germinal..et d’autres me le citent dans leurs souvenirs. scalaesques. Alors, devant l’affirmation, voire la pression  de plusieurs témoins (c’est la loi légale) je me vois contraint d’en causer. Ce qui, en soi, ne me déplait nullement!Avec l’espoir qu’il se manifeste! Il n’y a pas autre preuve plus formelle que de l’intéressé lui même! 

Internet vient à mon secours pour étoffer le parcours de monsieur DAUTIN:

dautinyvanbio.jpg

dautinyvanbiojpage2.jpg

  

 

Publié dans DAUTIN Yvan | Commentaires fermés

EDEN Sarah

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 3 octobre 2010

*

EDEN Sarah

*

edensarahpochettedvd1.jpg

Dédicace de l’album:

« A Denise et Jacky, avec beaucoup d’affection »  

*

Sarah, la belle Sarah, la soeur d’Yves TOUATI qui fit les beaux soirs de la Scala, avec tous ses amis israéliens qui avaient du talent à revendre. Que de bons souvenirs!!

Un vrai bonheur de la retrouver! 

Elle venait moins à la Scala que son frère, mais on la remarquait toujour par son charme, son intelligence, son talent de chanteuse auteure compositrice! Elle a continué à exercer ce métier de baladine avec toujours autant de brio et de passion! Et nous la retrouvons des années après, intacte:voix, présence! Décidément ce sacré blog nous procure encore des surprises ô combien agréables!

Voici ce qu’aujourd’hui même,  nous recevons d’elle.

Un vrai bonheur, disais je, même si Yves ne partage plus avec nous la joie irremplaçable de l’Amitié .

Clin doeil

sarahedenemail.jpg

*

Bien sûr, on ne va pas en rester là. Mais on me connait un peu, maintenant, je suis toujours horriblement pressé de mettre les amis que j’aime beaucoup  sur ce blog!

Alors, en attendant la suite, bienvenue Sarah!

EDEN Sarah dans EDEN Sarah EDEN-Sarah-voux-2012

Publié dans EDEN Sarah | Commentaires fermés

 

SAUVONS NOS ECOLES ! |
On nous prend pour des cons! |
En construction |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Délices et Saveurs
| La légende de Fecinu
| laroquebrou