TCHKAIDZE Laurent

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 30 juin 2010

*

TCHKAIDZE laurent

*

tchkaidzelaurent.jpg

*

Très beau garçon, toujours souriant, comme en témoigne cette photo, Laurent était, à la Scala, plutôt réservé. Bien entendu, il faisait partie à plein temps de la fameuse bande à Marc de LOUTCHEK« ! Mais il venait un peu moins souvent que Bielka, Igor, Marc ou Pascal. C’était comme ça et je le remarque seulement aujourd’hui. Pourtant il nous est très familier dans nos souvenirs à Denise et à moi. Ce qui prouverait, peut être, que la qualité, chez lui, supplée à la quantité! La preuve, c’est par lui que nous avons « retrouvé » récemment  l’ami Igor qu’on avait carrément perdu de vue! Alors disons aussi que Laurent fait encore aujourd’hui partie des très bons moments musicaux (remarquable guitariste, talentueux chanteur) que nous a, o combien, prodigué le groupe des « russes », pendant de si nombreuses années!

A ce titre, nous saluons son entrée parmi nous et l’en remercions! 

loutchekdemarctroupe.jpg

Page restée très longtemps dans les « cartons » de la Scala!

*

 

Publié dans TCHKAIDZE Laurent | Commentaires fermés

REINERG Arlette

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 30 juin 2010

*

REINERG Arlette

*

reinergarletteportrait.jpg

*

Notre première rencontre avec Arlette fut plutôt houleuse! C’était au début de la Scala et quelques artistes musiciens chanteurs ou comédiens commençaient à rappliquer. Arlette, directrice du Club de la Contrescarpe en avait pris ombrage  et vint, un beau soir, accompagnée par un de ses amis, un américain baraqué, style cow boy,  nous signifier son mécontentement de lui avoir « piqué » ses artistes. Nous tombions des nues, d’autant plus que j’avais une réelle admiration pour cette femme déjà connue dans le quartier et au delà! Je la reçus avec beaucoup de gentillesse et tout rentra dans l »ordre avec quelques libations prouvant notre bonne foi. Finalement, Arlette, malgré ses nombreuses occupations théâtrales et son cabaret, vint de temps en temps boire le coup  et nos relations, par la suite devinrent amicales. Surtout avec Denise, avec laquelle elle s’entendait très bien!

*  

 reinergarlettenaveshirondelles.jpg

« Naïves hirondelles« 

de Roland DUBILLARD, mise e scène d’Arlette REINERG

Avec Bernard FRESSON

Tania BALACHOVA, Roland DUBILLARD et

Arlette REINERG

*

reinerglacontrescarpe.jpg

Place de la Contrescarpe. A gauche, emplacement du « Club de la Contrescarpe »

.

Publié dans REINERG Arlette | Commentaires fermés

AZIM Jacqueline

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 30 juin 2010

*

AZIM Jacqueline

*

Chers Jacky et Denise!

Quelle bonne surprise de se retrouver après tout ce temps passé! Avec Pierre, (AZIM)  nous sommes arrivés à la Scala  au début des années soixante. C’est Pâris  ZURINI qui nous avait  fait connaître ce lieu. Nous allions le voir rue Cabanis, oû il habitait. Il recevait beaucoup de monde, surtout des artistes. Je sais que vous y alliez aussi, mais on ne s’est jamais rencontrés! A la Scala, nous avons tout de suite ressenti une ambiance exceptionnelle qui ne ressemblait à rien d’autre, surtout pas à.un bistro! C’était à la fois un lieu familial, artistique et chaleureux, oû l’on rencontrait beaucoup d’artistes chanteurs musiciens et de gens différents, souvent exceptionnels, et oû on se sentait bien et oû on aimait se retrouver entre copains. Quelques personnages m’ont beaucoup marquée. D’abord, toi, Jacky, qui recevais avec chaleur et bonne humeur. Chose curieuse et sympathique à la fois, on avait souvent du mal à se faire servir un verre, tant tu étais presque  toujours occupé à discuter musique ou à chanter avec ta guitare! Attitude oh combien désintéressée, qui a certainement et en partie, fait le succès de la Scala! Denise, par sa gentillesse, sa discrétion et son efficacité au comptoir!  Pâris, bien sûr, m’a, aussi, beaucoup  marquée. Polyglotte et passionnant sur des sujets différents, il attirait inmanquablement l’attention de beaucoup de gens. Son fils, Manou, un garçon drôle et à forte personnalité, ainsi que son autre fils Gabriel, plus secret, mais doué, avec une sensibilité artistique indéniable. Il y avait aussi Vitold, curieux personnage, noble et très instruit, qui vivait comme un clochard de luxe et qui passait son temps à jouer aux échecs ou à dormir, souvent les deux à la fois! Roger DELVOYE, bon guitariste appliqué, studieux et professeur de guitare. Jean Pierre BELTOISE le champion automobile et ses frères, Alain et Michel (?), tous amis de Manou et amenés par lui à la Scala. Je citerai également Jacques DUTRONC et son ami Adi KALAFATE, ainsi que le bel Alain HEISSE qui est venu nous voir à Bollène. Bénito MERLINO, au charme sicilien et aussi quelques autres dont j’oublie le nom. Il y avait tellement de monde! Je garde un souvenir heureux et ému de ces années Scala, qui m’ont permis de rencontrer tellements de gens intéressants et oû nous avions un tel bonheur de nous retrouver chaque soir.

Merci de raviver ces souvenirs par le biais de « la Scala retrouvée »!  

Jacqueline AZIM. 

*

Avec Jacqueline et Pierre AZIM, nous avons,  toujours pendant et après la Scala, eu des relations très amicales. Petit détail à la fois triste et amusant, Ayant eu un problème  de frein sur la nationale 7, (qui aurait pu être très grave), nous nous sommes réfugiés dans la maison des AZIM, à Bollène, village qui n’était pas très loin de notre « accident »! La voiture, une Simca Gordini décapotable (très vieille, à l’époque!) est resté des années dans le jardin des AZIM!

Nous sommes heureux d’avoir récemment renoué avec Jacqueline , Pierre étant, hélas, décédé!

 

Publié dans AZIM Jacqueline | Commentaires fermés

EL TORO

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 27 juin 2010

*

EL TORO

*

eltoroportrait.jpg

*

« EL TORO », surnom très répandu dans le milieu du flamenco,  mais qui lui allait si bien, vint exercer son art de « cantaore », dans les premières années de la Scala. Il était petit mais très baraqué et son chant si  puissant lui donnait un air martial, (d’oû son surnom), qu’il n’avait absolument pas dans ses rapports amicaux. Il faisait partie d’un nombre impressionnant d’ amoureux du cante rondo » (chant noble) qui se produisirent à la Scala. Je veux parler des Pépé TOVAR, de RENATO, de Pépé de la MATRONA, de Roman EL GRANAÏNO, de « KIKI dit « le bonze » et combien d’autres! Ce fut, pour nous un honneur et un immense et constant plaisir. D’autant plus qu’ils apportaient une culture musicale et traditionnelle, qui nétait pas forcément connue ou comprise dans les milieux parisiens et en Europe, en général. Je ne regrette pas d’en avoir approfondi tant soit peu les subtilités, voire les « mystères », pour le profane que j’étais, des « falcetas », (improvisations)  etc… Cela dit, en toute modestie! Je pense aujourd’hui, avec le recul, que parmi tous les différents groupes de musiques de tous pays qui ont défilé à la Scala,  le flamenco fut pour moi, et probablement pour beaucoup d’habitués, une véritable révélation!

Merci donc, à El TORO et  à tous les autres, de nous avoir permis de vivre ces passionnants et inoubliables moments!  

   *

eltorobis.jpg

 

Publié dans EL TORO | Commentaires fermés

JAN et ROD

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 26 juin 2010

*

JAN et ROD

*

janetrod3.jpg

Une affiche qui a mal vieilli sur les murs enfumés de la Scala!

*

Nous nous étions connus, bien avant la Scala,  dans une revue ollé ollé du côté de Pigalle, oû nous passions avec mon partenaire Jacques DEBRONCKART, dans une revue de ..strip tease!. (Il fallait bien vivre!) Les deux lascars avaient, dans ce même contexte,  un « numéro » à mourir littéralement de rire, d’une drôlerie irrésistible qui nous faisait, tous les soirs, plier en deux! Le premier, le plus grand, le plus beau, c’était Juan CATALANO, qui, par la suite, après leur séparation, eut un certain succès de crooner de charme qui, hélas, ne dura pas!. Une belle voix et beaucoup de présence physique. L’autre, Rod LICARI, un petit bonhomme avec des mimiques à la de FUNES, était le pivot comique de leur « numéro ». Leur succès résida dans le fait qu’ il y avait entre eux une grande différence physique. Rod fit, plus tard, partie des  »BRANQUIGNOLS » avec Robert DHERI et consorts, oû il fut mieux à sa place que ne l’était Juan CATALANO dans sa « nouvelle » carrière! Rod  fut aussi acteur de théâtre et participa à quelques films (comiques, bien sûr!) C’était un garçon amical et drôle, on s’en doute, et on riait beaucoup ensemble.

Je ne sais pas ce Juan et Rod sont devenus, mais  je garde d’eux un souvenir amusé et complice. Mais pourquoi n’ont ils pas continué leur numéro si drôle et si personnel? 

catalanolesgitans.jpeg      catalanojuan2.jpg      catalanojuan.jpg     janetrod2.jpg      janetrod3images.jpg 

   

Publié dans JAN et ROD | Commentaires fermés

MARTIN Serge

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 24 juin 2010

*

MARTIN Serge

*

martinsergepreeole.jpg

MARTIN Serge dans MARTIN Serge BUDIN-Laure-témoignage

*

Pour Serge MARTIN, je n’ai pas réussi à obtenir une photo de lui. (Il est très malade!). J’ai donc, par force, opté pour son dernier bateau et c’est aussi bien comme ça! Car Serge, architecte naval de son état, avait construit lui même plusieurs voiliers dont la particularité de la coque, était d’être en « sandwich polyester », méthode, parait il, révolutionnaire pour l’époque!

Vers la fin des années Scala, nous étions devenus de bons copains, parce qu’il était très sympa et un peu, aussi, pour mon goût des bateaux, en bon niçois que j’étais! Bref, il y avait les deux. De là à ce qu’il n’y ait qu’un « pied marin » pour nous proposer une balade vers l’ile de Guermesey, c’est ce qu’il fit! La veille du départ, une certaine Laure BOUDIN, amie de Sylvie avec qui elle travaillait sur un montage cinématographique, eut l’impérieux désir de se joindre à nous. Je la présentai donc à Serge! Ce qui se passa après est du domaine du privé. Toujours est il que nous fûmes conviés à leur mariage ! C’est, aujourd’hui, un des derniers souvenirs de la Scala que nous ayons. Aussi était ce important de les accueillir dans ces « retrouvailles! »

martinsergepreeoleinauguration.jpg 

*

Publié dans MARTIN Serge | Commentaires fermés

KIEVITCH Jean Pierre

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 24 juin 2010

*

KIEVITCH Jean Pierre

*

kievitchjeanpierreetdenise1975.jpg

Jean Pierre KIEVITCH et Denise lors du mariage du « beauf », en 1975 

*

Jean Pierre était un touche-à-tout de génie. Parmi les nombreuses occupations qu’il assumait, toujours avec constance et réussite, il y avait chez lui, un réel amour pour la plongée sous marine. A l’époque, il  avait,  si je peux dire, mis  sur pied, des exhibitions de plongée dans les grands magasins (Galeries Lafayette, Printemps, etc, ) Cela se passait dans d’énormes cubes transparents, dans lesquels on pouvait voir évoluer des plongeurs expérimentés! 

Evidemment, les frères LENGEN, Bernard et Philippe, furent immédiatement enthousiasmés et séduits par cette discipline aquatique dont ils rêvaient intérieurement! Sous la direction de Jean Pierre, ils commencèrent à s’entraîner dans la piscine de la rue de Pontoise, tout près de chez nous et, en peu de temps, ils se retrouvèrent dans l’équipe des plongeurs  »chevronnés » ! 

Leur destin se trouva ainsi tout tracé. Et cela, grâce à Jean Pierre KIEVITCH et un peu à la Scala! 

Par la suite, le trio continua à fréquenter la Scala et devint, pour nous, plus que des amis! Jusqu’au moment oû leur passion les amena vers les horizons maritimes du monde entier . (Voir LENGEN Bernard et Philippe.)

Jean Pierre KIEVITCH est mort prématurément et son souvenir reste très présent pour Denise et moi!

Aussi, bien sûr, pour les frangins LENGEN et « le beauf« !!

*

lengenfrresetyellowsubmarine.jpg

Les LENGEN devant « Yellow submarine »

 

Publié dans KIEVITCH Jean Pierre | Commentaires fermés

FANON Maurice

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 16 juin 2010

*

FANON Maurice

*

fanon2.jpeg

*

Maurice FANON ne fut pas, à proprement parler, un habitué de la Scala. Loin s’en faut! Je dirais même qu’il est venu assez rarement. La  raison est , qu’à l’époque, il « travaillait » beaucoup dans les boites du quartier  et ailleurs, Il était un peu un frère pour moi et moi pour lui et nous nous voyions en dehors de la Scala, quelques fois au cours de ses « passages » dans un cabaret ou un autre oû dans des conditions de vacances dans le midi, avec Henri COGAN!

J’entends dire, aujourd’hui, qu’il fut un chanteur maudit (!)  Cela me semble excessif! Peut être est il mort un peu trop jeune et probablement n’a-t-il pas eu la carrière de vedette qu’il méritait. (Car il était un phare et un  un exemple pour nous tous). Mais il était au dessus de ça, c’était même quelqu’un de très drôle et il nous est arrivé de beaucoup rire ensemble, avec la complicité de l’ami Henri ! Quant à sa carrière, ses chansons, qui sont une référence aujourd’hui, la prolongent de la meilleure des façons.

Alors ne regrettons rien et ne gardons que le souvenir d’un artiste  exemplaire, apprécié de tous! Il fut, aussi, l’ami de mon ex partenaire Jacques DEBRONCKART, qu’il aida beaucoup, à ses débuts!

Nous nous devions de lui rendre l’ hommage qu’il mérite!!

*

                                             fanon4.jpg                      fanon3.jpg                   fanon.jpeg 

*

fanonmauricebio800x833.jpg

*

 

 

Publié dans FANON Maurice | Commentaires fermés

DACLON Huguette

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 13 juin 2010

*

DACLON Huguette

*

daclonhuguette.jpg

*

Avant de fréquenter la Scala, Huguette et son mari, André, sillonnèrent les lieux mythiques de Saint Germain des Prés. Ils ont connu la plupart des caves oû l’on dansait sur le rythme du  bebop,  du jitterburg et autres danses qui firent le succès  de ce quartier. Ils ont connu Claude LUTER, Maxime Saury et des lieux prestigieux comme « la Fontaine des quatre saisons »,  « le Lorientais » ou « la Rose rouge »! Atterrir à la Scala fut donc, pour eux, la suite logique des périgrinations nocturnes de leur folle jeunesse.

*    

Chers Jacky et Denise!

Quel plaisir et quelle surprise de se retrouver après toutes ces années passées! Cela me remet en mémoire la  période extraordinaire de ce quartier de la Contrescarpe, toutes ces boites qui s’ouvraient les unes après les autres, prenant le relais de celles de Saint Grmain des Prés et surtout la Scala qui ne ressemblait  à rien d’autre. C’était à la fois une ambiance artistique, oû l’on côtoyait tellement d’artistes en herbe et d’autres plus connus. Mais il y avait bien d’autres choses, une véritable chaleur humaine, des rapports culurels avec des gens intéressants et une diversité impressionnante de personnages différents les uns des autres, mais qui cohabitaient avec naturel et simplicité.Tout cela tenu par Denise et toi , jacky, qui saviez si bien, avec sourire et gentillesse, rendre une athmosphère  conviviale et familiale! 

J’étais moi-même une artiste et, à l’époque je me produisais, avec quelques poèmes dans des boites  de Saint Germain des Prés. Un jour je passais au « Cheval d’Or », tout près de chez toi, tenu par Léon et sa femme, Yvonne, tous deux décédés aujourd’hui. Il y avait des artistes talentueux tels « Petit bobo », Suc et Serre , Bobby LAPOINTE et bien d’autres, amenés par Georges BRASSENS   C’est Léon qui m’indiqua l’existence de la Scala . J’y vins avec André, pour la première fois, au cours de l’année soixante, donc aux tous débuts, pour devenir, par la suite, une fidèle habituée, ainsi qu’André et faire partie de la » famille » pour longtemps!

Comment  oublier tous ceux que nous avons rencontrés au cours de ces années et dont certains sont devenus de véritables amis! Pâris ZURINI et sa femme Huguette, avec laquelle je suis encore en relation. Leurs fils Manou, si drôle et Gabriel, si fin et talentueux. Une  famille d’artistes! Claude, dit « le beauf », frère de Denise. Jean Claude JOLIVIERE, dit « le niçois ». Et puis, tous ces nombreux guitaristes, classiques, flamencos, jazzmen, chanteurs auteurs compositeurs, etc, dont j’ai oublié les noms, qui ont fait les si beaux soirs de la Scala, mais que je revois très clairement, encore aujourd’hui, dans mes souvenirs!

La Scala a été une aire de départ pour beaucoup et a marqué pas mal de gens, artistes ou  non et c’était un lieu oû il se passait toujours quelque chose d’intéressant! Même si ça s’est passé à une période déjà lointaine, je garde toujours de la Scala, un souvenir émouvant et admiratif qui ne peut s’effacer!

Merci à vous pour en avoir ét les artisans!

Bisous à vous deux.

Huguette

Publié dans DACLON Huguette | Commentaires fermés

LENGEN Philippe

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 7 juin 2010

*

LENGEN Philippe

*

lengenphilippeportrait.jpg

 *

Ah, les frères LENGEN, Bernard et Philippe! Deux personnages mythiques de la Scala. Philippe était le plus discret, car il ne chantait pas et ne jouait pas de guitare, dans un milieu ou presque tout le monde s’exprimait ainsi. Mais, à sa façon, il était sacrément présent. D’une gentillesse proverbiale, il était aimé de tout le monde et encore aujourd’hui, plus d’un des ex habitués nous  demandent de ses nouvelles. Pareil pour Bernard, le chouchou de ses fans, bien sûr, car on ne les dissociait jamais l’un de l’autre. Malgré qu’il ne fut pas « artiste », Philippe était, à la Scala, comme un poisson dans l’eau. La preuve, il exerça, avec son frère et pendant de longues années, le métier exceptionnel de plongeur sous marin, sillonnant, avec leur sous marin, toutes les mers du globe et travaillant à des profondeurs impressionnantes,  dans tous les ports du monde!. Je suis très fier que cette vocation ait pris naissance dans le cadre de la Scala, oû ils rencontrèrent un génial touche à tout, Jean Pierre KIEVITCH, un habitué des premiers jours, qui leur enseigna les rudiments de la plongée, dans… la piscine de Pontoise, tout près de chez nous! Ainsi leur voie fut tracée pour la vie 

Etant, aujourd’hui, à la retraite de ce dur métier et étant très doué manuellement, Philippe, installé depuis longtems dans le midi, avec sa charmante épouse et leurs enfants, fabrique encore des accastillages très élaborés pour bateaux !

Bref, deux amoureux fous de la mer!

*

lengenlesfrresetlesoumarin.jpg

Les deux frangins et leur sous marin »jaune », (les Beatles n’étaient pas loin!)

Oui, des gars formidables qui construisirent chacun leur bateau et pas au rabais (je parle de la qualité)

*

lengenbernardphilippedeniseetjsurlebateau.jpg

Sur le bateau de Philippe, de gauche à droite, Denise, Bernard, à la guitare, Philippe et bibi!

 (Années 70-71 ?) 

  Il ne reste plus qu’à avoir un joli témoignage de Philippe,

avec lequel  nous sommes toujours restés très liés, ainsi qu’avec son épouse et, bien sûr, Bernard!

Publié dans LENGEN Philippe | Commentaires fermés

12
 

SAUVONS NOS ECOLES ! |
On nous prend pour des cons! |
En construction |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Délices et Saveurs
| La légende de Fecinu
| laroquebrou