• Accueil
  • > Archives pour décembre 2009

FRUGES Thalie

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 29 décembre 2009

*

FRUGES Thalie

*

frugesthalie19671.jpg

*

Thalie est venue à la Scala pendant la période du café théâtre, en tant que comédienne! Quoique ayant  déjà tourné au cinéma avec Jacques POITRENAUD, elle débutait dans le « théâtre ». La pièce, qui s’appelait « Delta », de Christian NOHELétait une série de trois « skêtches ». Expérience dont elle se sortit très bien, en jouant trois personnages! D’origine allemande, elle était très belle et plutôt timide. Après le café théâtre, elle revint quelques temps, en tant qu’habituée, mais, prise par le cinéma, elle disparut complètement en 1969. Thalie a fait, par la suite, une honorable carrière dans le cinéma, en tournant une dizaine de films avec des réalisateurs et des comédiens importants!Je suis sûr que tous ceux qui l’ont connue, ont gardé le souvenir d’une fille simple, qui sympathisait facilement avec tout le monde et que personne n’est resté insensible à son talent, son charme et sa gentillesse!

*

frugesthalie1968critiquedelimproptu.jpg

 +

 

 Le 27 09 2013- Je viens de recevoir un mail de monsieur KOERING, dont je comprends le triste étonnement, concernant la nouvelle, par internet, du supposé décès de notre adorable Thalie et dont nous fûmes, nous-mêmes, cruellement abusés! Monsieur KOERING est le fils de Thalie FRUGES  et de René KOERING, compositeur et producteur. Il nous apprend, au passage, que Thalie se porte (toujours) comme un charme. Rien ne saurait davantage nous réjouir que ce surprenant happy end. Aussi bien et surtout pour Thalie, que pour l’agréable souvenir que nous gardons d’elle!!

Dont acte.

PS. Si Thalie voulait nous faire un petit coucou, ne serait ce que pour nous pardonner de notre crasse ignorence, cela nous comblerait d’aise.

 

Publié dans FRUGES Thalie | Commentaires fermés

NORDMANN Michelle

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 29 décembre 2009

*

NORDMANN Michelle

*

nordmannmichellesc000130c6.jpg

Ah, la belle Cléo qui séduisait en permanence et sans le faire exprès, le ( petit) monde de la Scala et pas seulement de cinq à sept, n’en déplaise à Agnès VARDA, plutôt réductrice sur le sujet !

Grand  bonheur que de l’avoir (enfin) sur ce blog, auquel, ne lui en déplaise, elle aurait terriblement manqué, si elle n’y eut été présente!

Afin d’éviter les louanges exagérées que je n’aurais pas évité de faire sur elle, je préfère lui laisser la parole.

Et quelles paroles!

Qui nous vont droit au coeur.

*

nordmannmichellepage1.jpg

nordmannmichelleactuelle.jpg

Michelle NORDMANN actuellement

*

nordmannmichellepage2.jpg

***

Bon! Si nous n’avons pas la larme à l’oeil, Denise et moi, après cela, c’est que nous  commençons à avoir du métier!!!

*

Voici le site de Michelle. Allez-y ça vaut le coup!

http://www.ida-victoire.fr/

 

 

 

Publié dans NORDMANN Michelle | Commentaires fermés

GILLES Philippe

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 19 décembre 2009

*

GILLES Philippe

*

gillesphilippe.jpg

*

Que dire de mon pote, de mon frère, de notre complice, de notre partenaire, à Françoise MARQUET et à moi! Du plaisir que l’on avait aux répétions des « Francs Troubadours », des rires  gigantesques qui nous prenaient sur scène ou dans la vie? Que dire de la sensibilité et de la beauté de sa voix, de son talent d’interprète qui lui permettait de chanter Ferré mieux que Ferré lui même?  Que dire de son charme, de sa gentillesse, de sa spontanéité en toutes choses et de son formidable appétit de la vie, de la biére et des frites, en bon belge qu’il était? Que dire, surtout, de l’imbécile injustice qui l’a fait disparaître si prématurément et ô combien injustement?

francstroubadours.jpg

Les Francs Troubadours

Je ne veux, nous ne voulons que garder le souvenir du Philippe bien vivant des années Scala, dont il fut plus qu’ un fidèle habitué, un pote, un frère, un complice, comme je le disais au début.

Publié dans GILLES Philippe | Commentaires fermés

NOBEL Annie

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 17 décembre 2009

*

NOBEL Annie

*

nobelpochettephoto4001.bmp

*

NOBEL Annie dans NOBEL Annie nobel-annie-témoignage

Quand Annie  venait à la Scala, c’était, surtout, pour voir des copains chanteurs, Philippe GILLES, Bernard LAVILLIERSJehan JONAS, et quelques autres, ou bien quand elle passait à »la vieille grille« , qui était tout à côté de la Scala, tenue par le sympathique Maurice ALEZRA! Alors, elle discutait métier avec l’un ou l’autre ou de toute autre chose, parfois avec moi-même!

nobelavecjehanjonas350.bmp

Avec Jehan JONAS

Il faut dire qu’elle était (déjà) fort occupée ailleurs, car elle commençait à avoir un « nom »! Elle passait aussi dans d’autres boites du quartier, au « Zinzin« , notammen, tenu par Charlette et Etienne, des copains à nous, à la « Contrescarpe« , tenue par Arlette RAINERG, « chez Georges« , à « la Méthode« , etc. mais également, dans d’autres cabarets de Paris, y compris à Montmartre! Ce qui faisait penser qu’elle n’était peut être pas typiquement  »rive gauche ». Pourtant, s’accompagnant (bien) à la guitare, elle ciselait de forts beaux textes, poétiques, anecdotiques et  souvent contestataires, dont elle était l’auteure et qui  n’avaient rien à envier à ceux de Jacques SERIZIER, Paul BARRAULT ou autre Jacques YVART! Dans sa carrière elle fit de nombreux disques, souvent différents les uns des autres et je pense qu’elle n’a pas mal réussi sa vie d’artiste. 

Je garde d’Annie le souvenir d’une jeune et belle fille toujours disponible et très dynamique, qui s’interessait à beaucoup de choses, comme la comédie musicale, la peinture, le théâtre et que sais je encore! 

Pour en savoir plus sur Annie NOBEL, il me plait de recommander à ceux qui ne la connaissent pas encore(!), ou qui l’ont perdue de vue, son site internet, qui est très bien fait et qui racontera mieux que moi, son brillant parcours depuis l’époque déjà lointaine de la Scala!

http://www.annienobel.com/index.htm

  

 

 

Publié dans NOBEL Annie | Commentaires fermés

JONAS Jean

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 16 décembre 2009

*

JONAS Jehan

*

jonasjehanphotoddicace.jpg

Dédicace: « A Jacky, sans banalité, merci et merci. Jehan JONAS

*

Je m’en veux, aujourd »hui, de ne pas m’être rapproché davantage de Jehan JONAS! Il est venu à la Scala en 1964 et y est resté pas mal de temps. C’était un garçon amical mais réservé. Il avait déjà une certaine aura auprès de ses confrères auteurs compositeurs interprètes, tels  que Jacques SERIZIER, Philippe GILLES ou Maurice DULAC, qui le trouvaient talentueux et doué. Quant à moi, je le voyais comme d’autres chanteurs et, tout en le considérant avec amitié,  je n’y prêtais pas une attention particulière. Il prenait parfois la guitare et chantait des chansons plutôt engagées ou anarchisantes. A l’époque, il passait dans des boites du quartier, comme « Chez Georges », à « l’Ecluse »  ou au « Club de la Contrescarpe », chez Arlette . Puis, plus tard, quand la Scala fut fermée, nous apprimes son décés et l’importance de l’oeuvre qu’il laissait derrière lui. Et ma surprise ainsi que ma fierté, sont grandes d’apprendre qu’il y a encore des fans et des sites consacrés à Jehan JONAS, certes, confidentiels, mais très élogieux sur l’artiste qu’il a été! 

Je m’en veux, aussi, de ne point me souvenir ce que j’ai pu faire pour lui,  pour qu’il me remercie sur la photo.

*

jonasjeanbiographie.jpg 

*

                     jonasjehan03b.jpg    jonasjehan07.jpg      jonasjehan.jpg      jonasjehan02b.jpg  

Cliquez pour agrandir

        

 

Publié dans JONAS Jehan | Commentaires fermés

ARDITI Catherine

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 16 décembre 2009

*

ARDITI Catherine

*

arditicatherine.jpg

Catherine Arditi dans « CABARET »

*

Catherine est venue à la Scala en 1967, dans le cadre d’une pièce de café théâtre, écrite par Pierre-Louis PECLAT et  mise en scène par Marc Léopold LEVY. La pièce s’appelait « Thalie ». Catherine avait été révélée quelques temps auparavant par Maurice MARECHAL, à Lyon. C’est dire qu’ elle était pratiquement débutante!Tout de suite, nous avons été séduits par sa fraîcheur et sa spontanéité et aussi par sa  » dent du bonheur », qu’elle découvrait constamment, car elle souriait généreusement sur scène! Penchée sur un billard électrique, qu’elle maniait avec grâce et drôlerie elle a immédiatement attiré l’attention, alors qu’elle n’était pas la « vedette » du spectacle! Ce qui, bien sûr, ne veut pas dire que Christian BUHR et Sylvie MOREAU, excellents comédiens, déméritaient! Mais Catherine possédait ce petit truc en plus qui faisait, comme on dit, la différence!

arditicatherineaffichethaliegrosplan.jpg 

Je dois dire que la pièce, ou plutôt: piécette, a eu un certain succès, malgré  le peu de moyens dont nous diposions, aussi bien sur le plan d’agencement technique que sur celui de la « publicité »! Notre excuse: nous étions tout nouveaux dans cette entreprise scalaesque et j’avoue que ma façon de recevoir les journalistes, activité également nouvelle pour moi, n’était  pas un modèle de diplomatie! C’est ainsi qu’ un journaliste connu de l’époque, que j’avais un peu « snobé », ne rata pas l’occasion de critiquer, dans le « Canard Enchaîné », la faiblesse et la réalité de nos manques de moyens! Il n’avait, d’ailleurs, pas tort!

*

arditicatherinecritiquedethalie.jpg

On remarquera que Catherine ARDITI, s’en tire à son avantage! On remarquera aussi que j’avais entraîné, dans l’histoire, quelques copains-habitués, Marc Léopold LEVY, Robert GRETCH, Robert HANNA, Daniel et Eva PICOVSKY, Jo et Fabienne ICHTCHINKO, (qui nous aidèrent considérablement), d’abord par solidarité amicale, mais aussi, par compensation, parce qu’une bonne partie des gratteurs-chanteurs n’était pas trop d’accord sur le fait qu’on lui supprime son (sacré) lieu d’expression!

En partie, du moins! Car les « gratteurs » rappliquaient tout de même après le spectacle et Catherine venait souvent les écouter avec attention et gentillesse!

*

 

Publié dans ARDITI Catherine | Commentaires fermés

ATZAMBA Nejad

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 14 décembre 2009

*

ATZAMBA Nejad

*

nejadartsdcosdenice194748.jpg

Ecole des Arts Décoratifs de NICE. 1947-48

Pourquoi cette photo ? Je n’en ai pas d’autres à part celle là oû Nejad est sous le signe rouge et moi, sous le rose! Nous sommes tous les deux sortis de cette école, avec un beau diplôme en 1949! Il ne m’a pratiquement jamais servi! Pour Nejad, c’est une autre histoire. A l’époque, nous avions tous une grande admiration pour lui, car il travaillait, parallèlement à ses études, à un projet d’animation qui devait révolutionner le « dessin animé », comme on disait alors, et faire trembler les assises de la production de Walt DISNEY elle même! 

En 1967, je le rencontrai par hasard dans le midi, oû nous passions des vacances. On ne s’était pas revus depuis 1949 et je lui donnai notre adresse, à Paris. J’eus l’agréable surprise de le voir rappliquer à la Scala, en cette fin d’année 67 oû on était passés au café théâtre. J’appris que Néjad etait toujours fidèle à son projet, mais qu’il avait encore, après tant d’années, de grosses difficultés d’argent. Il resta à Paris pas mal de temps et vint régulièrement assister aux spectacles, auxquels il prenait beaucoup d’intérèt. Puis, un jour, il disparut, en nous  laissant quelques photos-maquette de cette animation. Depuis, je ne me console pas de ce gâchis d’un talent énorme qui ne sortira plus jamais de l’oubli! Je ne sais pas ce que Néjad est devenu, mais j’ai tenu, à ma façon, à rendre hommage à un camarade d’ école pour lequel j’ai toujours gardé grande estime et profonde admiration! 

nejadplanche6.jpg

nejadplanche8.jpg

nejadplanche1.jpg

nejadplanche7.jpg

nejadplanche5.jpg

Toutes les scènes d’animation furent tournées dans ces décors sous l’eau, dans la mer Egée, en Grèce.

L’animation des personnages, poissons ou autres objets mouvants,  fut réalisée en studio.

Je ne sais ce que sont devenus ces décors et les  rushes déjà tournés!

*

PS. Certains condisciples,  présents sur la photo, sont devenus des personnages importants. Notamment, mon ami de toujours, Francis CROCIANI, qui travailla avec PICASSO et reste un grand de l’école de VALLAURIS. (Voir sur internet). Ainsi que quelques autres, dont certains ont été professeurs dans des écoles d’Arts Décoratifs!

Publié dans ATZAMBA Nejad | Commentaires fermés

SERVAT Hubert

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 14 décembre 2009

*

SERVAT Hubert

*

servathubert1.jpg

Hubert est venu dès la première année, à la Scala. C’était un très beau garçon, sûr de lui, qui entraînait pas mal de ses copains, étudiants à la fac, comme lui. Il avait une forte personnalité, dont le moindre trait était d’être un militant communiste tout ce qu’il y avait de plus pur et dur! Avec son ami ou plutôt son camarade Bob, un petit casseur sympathique, il allait régulièrement « faire le coup de poing », du côté des « Sociétés savantes « , qui se situaient boulevard Saint  Germain, oû là, officiait un certain Tixier Vignancourt, personnage d’extrême droite. Les deux revenaient toujours avec quelques contusions dont ils étaient très fiers et racontaient en détail leurs péripéties aux rares habitués de l’époque, qui, apparemment pas trè politisés, écoutaient néanmoins avec une certaine admiration, leurs exploits toujours spéctaculaires.

A part cela, Hubert était ce que l’on peut appeler un charmant garçon, qui avait un bagout teinté d’un humour très prononcé! Il était, aussi,  très courtisé par ces demoiselles, notamment par Pierra CERVI, une jeune et belle fille, d’origine italienne et qui était, bien sûr, une fidèle habituée! Contre toute attente, ils se marièrent l’année suivante, en inaugurant ainsi une longue série de rencontres amoureuses, qui se produisirent, par la suite, à la Scala et qui finirent tous par un mariage!  

Nous avons appris qu’ Hubert s’était, depuis de nombreuses années, « exilé » aux Etats Unis (avec Pierra?…)  oû il fabrique, avec beaucoup de succès, parait-il, des selles pour des  champions de ..rodéos!! J’espère qu’il a laissé dans le vestiaire de ses souvenirs de jeunesse, sa panoplie de marxiste! Car je pense que, sur ce plan là, on est moins tolérant ici qu’on ne l’était à la Scala! 

Hubert, c’était tout de même une grande pointure. Il  laisse, en moi, ainsi qu’à d’autres, certainement,  quelques bons souvenirs des débuts de la Scala!!

PS. Malgré la photo, Hubert ne jouait pas de guitare, mais il était le roi des assiettes anglaises. S’il tombe un jour sur le blog, ce que nous espérons, il comprendra l’allusion!

 

Publié dans SERVAT Hubert | Commentaires fermés

BELTOISE Jean Pierre

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 10 décembre 2009

*

BELTOISE Jean Pierre

*

beltoisejeanpierreen1967photodemanouzurini.jpg

Jean Pierre en 1967. Photo Manou ZURINI

Qui ne connait pas, encore aujourd’ hui, le nom de Jean Pierre BELTOISE? Plusieurs fois champion de moto, il fit, surtout,  une brillante carrière dans la formule 1. Amené à la Scala par Manou, il est arrivé dès le début des années soixante. A partir de ce moment là, nous avons été privilégiées, car nous avons vécu, avec ses frères Alain et Michel, Manou et quelques autres, une période exaltante! D’abord, nous étions les premiers à être régulièrement tenus au courant, de ce que faisait Jean Pierre, dans son ascension  vers les sommets de la gloire. Ensuite, il nous arrivait même d’aller le voir courir sur les circuits de Montlhery, du Castellet ou de Magnicourt, dont il était, si je me souviens bien, l’un des fondateurs! On passait des journées formidables!

Malgré ses succès, Jean Pierre continuait à venir  »déconner » amicalement avec sa bande, composée de ses frères, Alain et Michel, de Manou, Jean Michel GIORGI, « Béru », les soeurs Anne et Magali, ainsi que quelques champions de moto tels que Michel BONNET , OFFENSTADT ou Jean François SERRE! Il y avait aussi Johnny RIVES un journaliste sportif, très drôle et plutôt déconneur. Certes, on parlait souvent bagnoles ou motos, mais on ne se prenait pas trop au sérieux et les vannes, attisées par Manou ou les frères BELTOISE, allaient bon train!! Je me souviens, avec attendrissement, que Jean Pierre n’hésitait  jamais, quand il le pouvait, à donner un coup de pouce à ses copains et particulièrement, en nous aidant, Nadia, Robert GRETCH et moi même, à faire la « promotion de « Jiji« , qui entamait une carrière dans la chanson!

Alors qu’il était déjà très connu à ce moment là! 

Depuis son terrible accident, je n’ai jamais revu Jean Pierre,  mais je garde un excellent souvenir de cette époque oû lui et sa « bande », animaient si efficacement les lieux!

En constatant, une fois de plus, que la « famille Scala » restait toujour homogène en toutes circonstances! Artistes, joueurs d’échecs ou champions de motos ou bagnoles, tous faisaient bon ménage! 

*

beltoisejanpierrecorriger.jpg

Jean Pierre à la Scala

PS. Et si je publie cette photo, épinglée pendant des années de fumée et de jets de café, sur les murs de la Scala, ce n’ est pas pour la dédicace, car Jean-Pierre avait un humour d’enfer, même si cet humour était parfois grinçant, mais jamais méchant !

Publié dans BELTOISE Jean Pierre | Commentaires fermés

LEWIN Nelly

Posté par LA SCALA RETROUVEE le 4 décembre 2009

*

LEWIN Nelly

lewinnelly.jpg

Nelly la classe!

Cela fait déjà un bon bout de temps que j’essaie, que nous essayons de retrouver Nelly! Hélas, notre Anne Marie WEILER nous avait bien prévenus: Nelly, qu’elle avait longtemps « fréquentée », à la Scala,  reste introuvable. Téléphone, emails, rien n’y a fait. De guerre lasse, nous nous décidons à la publier, en souhaitant de tout coeur  qu’elle soit miraculeusement prévenue ou qu’elle tombe, par hasard ou pas, sur le blog, qui sera, aussi et ainsi, le sien!

Quelques mots sur elle: Nelly se différenciait de la plupart des filles de la Scala. Elle était toujours chic et stricte, alors que les autres filles, en majorité  étudiantes ou  artistes, adoptaient le style folklo ou hippie, très à la mode, à cette époque! Quoiqu’ amicale avec la plupart des habituée de la Scala, Nelly était assez secrète, semblant toujours participer de loin aux ébats scalaesques et les survolant d’un regard qui semblait au delà! Excepté, peut être, quand elle « supportait » la carrière de Bernard LAVILLIERS. en allant, notamment, porter le premier disque du débutant qu’il était, aux présentateurs de radios et télés! Cela en compagnie, bien sûr, de la spectaculaire et adorable  Anne Marie WEILER, aussi fan que Nelly du beau  »Nanard« ! Elles formaient un sacré duo, groupies à leurs heures, mais aussi jeunes filles à la tête bien remplie!

Nelly travaillait, à l’époque, dans une maison de production et sa profession lui donnait un certain aura auprès des copains et copines, à qui elle faisait profiter des tournages dans des séries télévisées de l’époque.

Elle vint régulièrement à la Scala et fit partie des fidèles habitués! C’est pour cela et bien d’autres raisons, que nous sommes heureux de la faire entrer dans le cercle  de la Scala retrouvée!

En espérant avoir bientôt de ses nouvelles! 

*

Quel bonheur! Enfin reçu des nouvelles de Nelly!! (22 04 2010)

lewinnellytmoignage.jpg

*

En cherchant quelques informations sur Nelly, via Internet, nous avons  appris qu’elle est (une brillante) traductrice de très nombreux ouvrages traitant de spiritualité et de métaphysique. Cela ne nous étonne pas! 

                  lewinnellyparoledematre.jpg                                   lewinnellycontactsaveclespliadiens.jpg                                 lewinnellymescourageuses.jpg     

Quelques livres traduits par Nelly LEWIN. 

lewinnellylimmortel.bmp

*

   

Publié dans LEWIN Nelly | Commentaires fermés

 

SAUVONS NOS ECOLES ! |
On nous prend pour des cons! |
En construction |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Délices et Saveurs
| La légende de Fecinu
| laroquebrou